Maladies Respiratoires Bpco Emphysème



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» me voici à mon tour
Dim 17 Juil - 18:57 par jean59

» Presentation
Sam 16 Juil - 20:03 par jean59

» Et la famille ?
Ven 15 Juil - 21:23 par jean59

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:08 par Libilule

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:01 par Libilule

» saturation en O2 dans gaz du sang de 92%
Mar 5 Juil - 15:29 par valck

» Résulta scanner
Lun 27 Juin - 3:55 par Pirs36

» oxygenotherapie
Sam 25 Juin - 6:51 par Randrianantenaina PAul

» medicament
Mar 7 Juin - 3:10 par maminou66

l amitié

bonjour invité

bonne lecture a vous tous

         invité

           

Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier
bpco

Partagez | 
 

 Voyager en avion avec l oxygène médical

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Voyager en avion avec l oxygène médical   Jeu 14 Juil - 10:50

Voyager en avion avec loxygène médical


Si vous devez utiliser de l’oxygène médical (oxygénothérapie) et souhaitez prendre l’avion, vous devez prendre arrangement à l’avance. Si vous planifiez les choses, vous aurez assez d’oxygène pour votre santé et votre sécurité.
Certaines personnes atteintes de MPOC utilisent l’oxygénothérapie au quotidien. Pour d’autres, l’oxygène thérapeutique n’est nécessaire que dans certaines situations; en avion, par exemple, puisque l’air y contient moins d’oxygène que l’air ordinaire.
Si vous avez besoin d’oxygénothérapie pour voyager en avion, voici ce que vous devez faire :


Consultez votre médecin et votre inhalothérapeute.

  • Signalez votre intention de voyager.
  • Expliquez où vous irez et combien de temps les vols dureront.
  • Demandez si votre état de santé est assez bon pour faire ce voyage.
  • Demandez quel taux d’oxygène il vous faudra pendant le vol. Vous devrez probablement augmenter le débit d’oxygène. Demandez au médecin ou à l’inhalothérapeute de vous donner une ordonnance écrite indiquant le débit d’oxygène qu’il vous faut.
  • Demandez au médecin de remplir un Formulaire sur l’état de santé, ou une déclaration du médecin, si cela est requis par la compagnie aérienne que vous prendrez.

. Informez-vous des règles de votre compagnie aérienne à propos de l’oxygène médical, et des options pour le vol que vous envisagez.
Les règles concernant l’oxygène médical varient d’une compagnie aérienne à l’autre et peuvent changer selon la destination.
En général, il y a trois manières possibles d’avoir de l’oxygène thérapeutique en avion:
A) La compagnie aérienne permet d’apporter votre propre bombonne d’oxygène gazeux. Vous voyez à votre propre approvisionnement et à avoir la quantité qu’il vous faut pour tout le voyage. Il faut que la marque et le modèle de votre équipement soient approuvés par la compagnie aérienne.
B) La compagnie aérienne offre un service de location d’équipement à oxygénothérapie, par le biais d’un de ses fournisseurs. Vous louez alors l’équipement de ce fournisseur désigné.
C) La compagnie aérienne permet d’apporter un concentrateur d’oxygène portatif, un appareil qui capte l’oxygène présent dans l’air ambiant, le concentre, puis vous le fournit.
Le concentrateurs d’oxygène portatifs (COP) ressemblent aux concentrateurs d’oxygène pour usage à domicile, mais sont plus petits et faciles à porter. Ils vous fournissent un taux d’oxygène plus élevé que celui présent dans l’air ambiant. Lorsque l’on a un COP, on ne transporte donc pas une bombonne d’oxygène : l’appareil extrait plutôt l’oxygène de l’air du lieu où l’on est, il le concentre et nous donne de l’air enrichi en oxygène.
Si la compagnie aérienne que vous prenez permet aux passagers d’apporter leur COP, vous êtes responsable d’apporter le vôtre. On peut acheter ou louer un concentrateur d’oxygène portatif auprès de fournisseurs d’oxygène ou d’équipement médical. La compagnie aérienne ne demande pas de frais additionnels aux passagers qui ont un COP, mais elle demande de suivre certaines règles et de présenter une note écrite et signée par votre médecin pour certifier que vous savez utiliser le COP et êtes apte à le faire. WestJet et Air Canada ainsi que Jazz permettent aux voyageurs d’avoir un concentrateur d’oxygène portatif sur leurs vols domestiques et internationaux Plusieurs compagnies aériennes états-uniennes le permettent aussi

4.Prenez arrangement avec la compagnie aérienne.


Avant de faire votre réservation de vol, informez-vous des règles concernant l’oxygène sur ce vol et pour cette compagnie aérienne. Prévoyez quelques jours, au moins, pour parler avec un représentant de la compagnie aérienne et pour signaler que vous avez besoin d’oxygène sur un certain vol. N’effectuez pas de réservation pour un vol avant d’avoir pris arrangement pour vos besoins en oxygène
Lorsque vous parlez à la compagnie aérienne à propos de l’oxygène, mentionnez la destination que vous envisagez, et posez ces questions :

  • Quelles sont les règles de votre compagnie, concernant l’utilisation d’oxygène médical en avion? Pouvez-vous me fournir copie écrite de votre politique?
  • Puis-je apporter ma propre bombonne d’oxygène? Si oui, quelles sont les règles?
  • Est-ce que l’oxygène médical est fourni par vous? Si oui, quel est le prix?
  • Puis-je apporter un concentrateur d’oxygène portatif (COP)? Si oui, quelles sont les règles? Quelles marques et quels modèles sont autorisés?
  • Puis-je apporter des bombonnes d’oxygènes? Si oui, combien de bombonnes?
  • Faut-il que j’aie une note de mon médecin pour prouver que j’ai besoin de cet appareil médical?
  • Me fournirez-vous de l’oxygène d’urgence si j’en ai besoin?
  • Combien de temps à l’avance dois-je vous aviser que j’ai besoin d’oxygène?
  • Quelle est la politique de votre compagnie, concernant les piles de rechange dans les bagages à bord de la cabine?
  • Puis-je apporter d’autres appareils médicaux, comme un humidificateur?
  • Quelles sont les procédures de sécurité, concernant l’oxygène médical?
  • Quelles sont les procédures de l’aéroport, concernant l’oxygène médical

  • 5. Prenez arrangement pour votre approvisionnement en oxygène.


    Vos arrangements pour avoir de l’oxygène dépendent de l’appareil et du service que vous utiliserez :
    A) Si vous apportez votre oxygène vous-même
    Assurez-vous que votre (vos) bombonne(s) d’oxygène est (sont) approuvée(s) par la compagnie aérienne. Demandez à votre fournisseur d’oxygène de consulter votre ordonnance médicale d’oxygène et votre itinéraire de voyage et de calculer combien d’oxygène il vous faut.
    Pour déterminer la quantité d’oxygène dont vous avez besoin, le fournisseur tiendra compte de plusieurs facteurs :

    • le taux d’oxygène qui vous est prescrit (un débit plus élevé peut être nécessaire pendant le vol)
    • le temps nécessaire pour les procédures de sécurité à l’aéroport
    • le temps en vol
    • le temps dans l’avion au sol
    • le temps dans des aéroports, entre deux vols, si vous avez une correspondance
    • les retards possibles

    Demandez à votre fournisseur d’oxygène de s’assurer que vous aurez une source d’approvisionnement en oxygène, une fois à destination. S’il ne fournit pas lui-même d’oxygène sur les lieux où vous allez, il pourrait quand même être en mesure de vous référer à un fournisseur là-bas.


  • Assurez-vous d’apporter :

    • votre canule nasale
    • votre ordonnance écrite d’oxygène
    • une déclaration du médecin, si votre compagnie aérienne le demande
    • les coordonnées des fournisseurs d’oxygène, dans votre lieu de résidence et là où vous allez en voyage.



    B) Si vous utilisez le service d’oxygène fourni par la compagnie aérienne
    Si vous prévoyez utiliser le fournisseur d’oxygène de la compagnie aérienne, communiquez avec ce fournisseur. La compagnie aérienne vous donnera ses coordonnées.

    • Signalez la quantité d’oxygène qu’il vous faudra (votre médecin ou inhalothérapeute vous a dit combien).
    • Assurez-vous que de l’oxygène sera disponible dès votre arrivée à l’aéroport et jusqu’à votre arrivée à destination – incluant le temps pour les procédures de sécurité, le temps en vol, le temps de correspondance, et tout délai possible.
    • Si ce fournisseur de peut pas vous procurer d’oxygène dès le moment où vous arrivez à l’aéroport de départ et jusqu’à ce que vous ayez passé les douanes dans l’aéroport de destination, vous devez organiser un autre approvisionnement en oxygène que vous utiliserez dans les aéroports (départ, correspondance et destination).
    • Assurez-vous que vous connaissez le fonctionnement de la bombonne d’oxygène qui vous sera fournie.
    • Apportez votre ordonnance médicale d’oxygène et une déclaration du médecin si cette preuve est requise.
    • Demandez si vous devez apporter une canule nasale.



    C) Si vous utilisez un concentrateur d’oxygène portatif (COP)
    La plupart des compagnies aériennes permettent aux passagers qui en ont besoin d’utiliser un concentrateur d’oxygène portatif (COP) sur la plupart des vols. Il se peut que votre fournisseur d’oxygène vende ou loue des COP approuvés pour les voyages en avion. Sinon, vous pouvez le faire par vos propres moyens. Assurez-vous que vous louez ou achetez une marque et un modèle de COP approuvés par la compagnie aérienne.
    Piles de rechange pour votre concentrateur d’oxygène portatif
    Une fois que vous savez quel appareil vous utiliserez et quelle durée votre voyage devrait durer, il vous faut penser aux piles.

    • Vous devrez avoir suffisamment de charge pour le temps complet, d’avant votre vol jusqu’au moment où vous serez à destination. En général, on doit arriver à l’aéroport une ou deux heures avant l’heure prévue du décollage.
    • À l’embarquement, vous devez avoir une charge de pile pour au moins 50 % de plus que la durée prévue du vol. (P. ex., si le vol durera 3 heures, il vous faudra une charge pour 4.5 heures.)
    • La charge dure plus ou moins longtemps, selon la pile. Certaines durent 2 ou 3 heures, ou plus; la durée variera selon le débit d’oxygène et le modèle d’appareil utilisé. Calculez la durée complète de votre voyage et apportez des piles additionnelles.
    • Une pile pèse environ 3 livres.
    • Rangez les piles de rechange dans votre bagage de cabine. Afin d’éviter les courts-circuits, conservez les piles dans leur emballage d’origine. Si vous n’avez plus cet emballage, appliquez du ruban adhésif sur les points de contact de chaque pile pour les isoles. Assurez-vous que les piles ne se touchent pas et qu’elles ne sont en contact avec aucun objet métallique, comme des pièces de monnaie, des clés ou des bijoux. Placez chaque pile dans son étui protecteur, un sac de plastique ou autre emballage.
    • Si vous choisissez un vol sans escale (vol direct), vous aurez besoin d’une charge pour moins de temps.
    • Si vous avez des piles rechargeables, assurez-vous d’apporter le chargeur. Si vous allez dans un autre pays, il se peut que vous ayez besoin d’un adaptateur pour pouvoir brancher votre chargeur dans la prise de courant.
    • Consultez le manuel d’utilisation du COP que vous utiliserez, afin de connaˆtre sa consommation d’énergie pour le débit d’oxygène que vous utiliserez (litres par minute / l.p.m.).

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyager en avion avec l oxygène médical
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comme un avion avec une aile...
» Abattre un avion avec un blindé ?
» Après combien de temps vous sentez vous capable de voyager?
» 1-COMMENT SE REPERER DANS LE CIEL?
» vol JAL 1628, 17/11/1986

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maladies Respiratoires Bpco Emphysème :: Les membres :: documentations sur la bpco :: documentation BPCO , emphyseme :: BPCO (insuffisance respiratoire,emphyséme,asthme-
Sauter vers: