Maladies Respiratoires Bpco Emphysème



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Aucune prise en charge par la CPAM et l'aah
Ven 11 Mai - 6:57 par Joel

» Presentation
Mer 2 Mai - 19:21 par michel bon

» Bpco niv.4
Mar 17 Oct - 21:09 par delam

» Et la famille ?
Sam 1 Juil - 19:36 par jean59

» me voici à mon tour
Dim 17 Juil - 18:57 par jean59

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:08 par Libilule

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:01 par Libilule

» saturation en O2 dans gaz du sang de 92%
Mar 5 Juil - 15:29 par valck

» Résulta scanner
Lun 27 Juin - 3:55 par Pirs36

l amitié

bonjour invité

bonne lecture a vous tous

         invité

           

Mai 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
bpco

Partagez | 
 

 de jean po2 et co2

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin.fondatrice
fondatrice administratrice
avatar

Féminin Chien
Poissons Messages : 592
Localisation : metz
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 48

MessageSujet: de jean po2 et co2   Mar 5 Juin - 16:42

re bonsoir quelques éxplication de notre Maladie po2=

Le transport de l’Oxygène par le sang
Notions de transport du CO2 et des ions Hydrogène
Table des matières
Introduction
I. Besoins métaboliques
II. Le transport sanguin de l’O2, du CO2 et des ions H+
A. Considérations physiques
La Pression Partielle est l’élément moteur du transport gazeux dans l’organisme
La solubilité est l’élément quantitatif du transport de l’oxygène
B. L’hémoglobine
L’HEMOGLOBINE, TRANSPORTEUR D’OXYGENE
Structure dynamique de l’hémoglobine
Saturation de l’hémoglobine
Effet Bohr et effet Haldane
Les formes inefficaces de l’hémoglobine
Saturation fractionnelle et saturation fonctionnelle
Combien d’oxygène l’hémoglobine peut-elle transporter ?
Transport artériel de l’oxygène , D&O2
Propriétés de la liaison de l’oxygène à l’hémoglobine
Modifications de la courbe de dissociation de l’oxyhémoglobine
Modifications de la courbe de dissociation de l’oxyhémoglobi
Déplacement vers la gauche : affinité accrue pour l’oxygène
Myoglobine et Neuroglobine : transporteurs intracellulaires à haute affinité
pour l’oxygène
Déplacement vers la droite : affinité diminuée pour l’oxygène
Alternance physiologique d’un déplacement vers la gauche puis vers la droite :
Rôle tampon de l’hémoglobine vis-à-vis de l’oxygène
Toxicité de l’oxygène
Rôle des érythrocytes
L’HEMOGLOBINE ET LE TRANSPORT DU CO2
ROLE DES ERYTHROCYTES DANS L’EQUILIBRE ACIDE-BASE
C. Les transporteurs artificiels d’oxygène
------------------------------------------
pco2





Comprendre l'HYPOXIE

Par DBO



COMPRENDRE L’HYPOXIE



Le fonctionnement énergétique cellulaire est due à des structures : les
mitochondries qui utilisent l’oxygène (O2)pour les réactions
physico-chimiques ; ce qui signifie que l’oxygène est indispensable au
fonctionnement de la cellule.

Les différentes phases du transport de l’oxygène

sont les suivantes :

- La ventilation pulmonaire qui permet le transfert de l’oxygène de l’air que nous respirons aux alvéoles pulmonaire
- La diffusion pulmonaire qui permet le
passage de l’oxygène à travers la membrane alvéolo-capillaire des
alvéoles aux globules rouges qui sont dans les capillaires pulmonaires
- La circulation des globules rouges des poumons jusqu’aux tissus grâce au cœur
- La diffusion de l’oxygéne du sang qui irrigue les tissus jusqu’aux mitochondries dans les cellules
- L’utilisation de l’oxygène par le métabolisme cellulaire pour produire de l’énergie

Quelques définitions



Hypoxie : Diminution de la quantité d’oxygène distribuée aux tissus par le sang par unité de temps
Hypoxémie : Diminution de la quantité d’oxygène contenue dans le sang


Notions de pression

(Cf figure)

La pression atmosphérique est la somme des pressions des composants
gazeux qui constituent l'atmosphère (oxygène, vapeur d'eau, etc.).

La pression atmosphérique ou barométrique au niveau de la mer est de 760 mm Hg
La pression en oxygène de l’air inspiré (PiO2) au niveau de la mer est de 149 mm Hg
0,2093 x (760 – 47) où 0,2093 est le pourcentage d’oxygène dans l’air
inspiré et 47 mm Hg est la pression de vapeur d’eau du gaz inspiré
humide.

Au moment où l’O2 atteint les alvéoles la PiO2 s’abaisse à 100 mm Hg
c’est à dire d'un tiers de sa valeur ; ce fait est dû à 2 causes :
- l’enlèvement permanent de l’O2 par le sang capillaire
- le renouvellement permanent de l’O2 par la ventilation pulmonaire

Lorsque le sang artériel de la grande circulation atteint les
capillaires tissulaires, l’O2 diffuse vers les mitochondries où la
pression artérielle en O2 (PaO2) est beaucoup plus basse (dans certaines
cellules, elle est de 1 mm Hg)

Notion de saturation de l’hémoglobine en Oxygène

( Cf figure )

L’hémoglobine (Hb) est une protéine composée de l’hème (fer porphyrique)
et de globine (protéine composée de 4 chaînes de polypeptides)

Chacun des 4 sites fixe 1 molécule d’oxygène à la pression atmosphérique de 760 mm Hg ;
L’O2 forme un combinaison facilement réversible avec l’hémoglobine pour former l’OXYHEMOGLOBINE

L’oxygène existe sous 2 formes dans le sang :
1) sous forme dissoute directement proportionnelle à la PO2 : 0,003 ml d’O2 dans chaque volume de sans de 100 ml par mmHg de PO2
2) sous forme combinée à l’hémoglobine : oxyhémoglobine ; cette quantité
transportée par l’Hb augmente rapidement jusqu’à un PO2 de 50 mmHg puis
pour un PO2 plus éle’vée, la courbe devient beaucoup plus plate.

La quantité maximale d’O2 qui peut être combinée avec l’Hg est appelée : CAPACITE d’O2
Comme 1 gramme d’Hb peut se combiner à 1,39 ml d’O2 et que la quantité
d'hémoglobine chez un individu normal est de 15 gramme pour 100 ml de
sang, on dit que la CAPACITE D’O2 est de 20,8 ml d’O2 pour 100ml de
sang,
Ce qui fait que, pour une pression de 100 mmHg, pour un volume de 100ml
de sang la quantité d’O2 combinée à l’Hb est de 20,8 ml et la quantité
d’O2 dissout est de 0,3 ml soit 1,5% pour la quantité dissoute par
rapport au total

La SATURATION EN O2 DE L’HB est donnée par une formule

O2 combinée avec l’hémoglobine / Capacité en O2
Ce rapport multiplié par 100

La saturation du sang artériel qui a une PO2 de 100 mm Hg est égale à 97,5 %
La saturation du sang veineux mélé qui a une PO2 de 40 mmHg est égale à 75 %

L’hémoglobine qui n’a pas fixée de l’O2 est appelée HEMOGLOBINE REDUITE ;
elle a une coloration violette (comme les aubergines ! ! !) Si la
quantité d’Hb réduite est supérieure à 4 grammes pour 100 ml de sang, il
apparaîte une CYANOSE

La position de la courbe de dissociation de l’hémoglobine se déplace sous l’effet du pH, de la PCO2, et de la température

Un baisse du pH, une élévation de la PCO2, une élévation de la
température déplace la courbe vers la droite ce qui signifie que pour
une même valeur de la PO2, la saturation en O2 sera plus faible ou ce
qui revient au même pour avoir la même saturation en O2, il faudra une
PO2 plus élévée (Cf shéma)

L’Hypoxie se traduit par une baisse des performances intellectuelles,
troubles de mémoire, lenteur d’idéation puis par une perte de
connaissance. Il peut exister des douleurs cardiaques liées à l’hypoxie
comme l’angine de poitrine (sensation d’écrasement et de constriction
derrière le sternum au milieu du thorax); il peut exister aussi des
troubles cérébraux provoquant une aphasie: difficulté pour s'exprimer ou
des paralysies partielles: membres supérieur ou inférieur, face; ces
troubles cérébraux s'apparentent à des "attaques cérébrales" et sont
réversibles avec l'arrêt de l'hypoxie.

Comprendre la cyanose »
------------------------------------------
ph


Potentiel hydrogène














Aller à : Navigation,
rechercher




« ph » redirige ici. Pour les autres significations, voir PH (homonymie).
SubstancepH approximatif
Le pH en phase aqueuse au quotidien :

0
Drainage minier acide (DMA) <1,0
Acide d'un accumulateur ou batterie <1,0
Acide gastrique 2,0
Jus de citron 2,4 - 2,6
Cola1 2,5
Vinaigre 2,5 - 2,9
Jus d’orange ou de pomme 3,5
Bière 4,5
Café 5,0
Thé 5,5
Pluie acide < 5,6
Lait 6,5
Eau pure 7,0
Salive humaine 6,5 – 7,4
Sang 7,34 – 7,45
Eau de mer 8,0
Savon 9,0 à 10,0

11,5
Chaux 12,5

14,0

Le potentiel hydrogène (ou pH) mesure l'activité chimique des ions hydrogènes (H+) (appelés aussi couramment protonsnote 1) en solution. Notamment, en solution aqueuse, ces ions sont présents sous la forme de l'ion oxonium (également, et improprement, appelé ion hydronium).

Plus couramment, le pH mesure l’acidité ou la basicité d’une solution. Ainsi, dans un milieu aqueux à 25 °C :


une solution de pH = 7 est dite neutre ;
une solution de pH < 7 est dite acide ; plus son pH s'éloigne de 7 (diminue) et plus elle est acide ;
une solution de pH > 7 est dite basique ; plus son pH s'éloigne de 7 (augmente) et plus elle est basique.






Sommaire




1 Historique
2 Définitions

2.1 Définition classique
2.2 Loi de Nernst
2.3 En solution aqueuse

2.3.1 Définitions approximatives
2.3.2 Hydratation des ions H+


3 Acides et bases
4 Autoprotolyse
5 Influence de la pression et de la température
6 Influence du solvant
7 Acidité et alcalinité
8 Activité et concentration
9 Mesure et indicateurs
10 Formules de calcul approché du pH pour des solutions aqueuses

10.1 Cas d'un acide fort
10.2 Cas d'une base forte
10.3 Cas d'un acide faible
10.4 Cas d'une base faible
10.5 Cas d'un mélange de solutions de pH connus

11 pH négatif
12 pH d'un sol
13 Annexes

13.1 Bibliographie
13.2 Notes
13.3 Références

14 Voir aussi

14.1 Articles connexes
14.2 Liens externes



Historique


En 1893, le chimiste danois Søren Sørensen, qui travaille alors sur les effets des concentrations de quelques ions sur des protéines, remarque l’importance des ions hydrogènes et décide d’introduire le concept de pH2. Dans l’article où est évoqué le pH pour la première fois, Sørensen utilise la notation pH3. Dans cette publication, il donne au sigle la signification en latin Pondus Hydrogenii (« poids de l’hydrogène ») ; mais dans les comptes-rendus de travaux qu’il rédige au sein du Carlsberg Laboratory de l’Université de Copenhague la même année, p est l’abréviation du mot allemand potenz (potentiel) et H est le symbole de l’hydrogène4. Sørensen définit alors l’acidité d’une solution comme étant le cologarithme décimal de la concentration (exprimée en moles par litre) en ions hydrogène :
----------------------------------------
gds
[b][b][b]Résultat de votre recherche

acronymewww ___________ significations trouvées ___________
GDS . ***** GDS > 16 definitions *****

GDS . Gateway Digital Switch
General Data Stream
Generalized Data Stream
General Depreciation System (IRS)
General Development Shoreland
Generic Data Store
GeoMet Data Services
Global Directory Service
Global Distribution System
Government Data Standards
GDS . Graphical Design System
Grounded Dielectric Slab
Groupement de Défense Sanitaire
Guichet du Savoir
( Bibliothèque municipale de Lyon )
» www.guichetdusavoir.org
Gunfire Detection System (US military))

GDS /
SGD . General Disbursement System
Système général des décaissements


[b]Plus de 200 000 définitions d'acronymes. 100+ nouvelles définitions sont ajoutées chaque jour.
Beaucoup d'acro. ont plusieurs définitions, certains plus de 100 : AAA , AAS , ACP , ASA , CAP , PA , SSC ...
Ce moteur est configuré pour présenter jusqu'à 300 déf. pour un même acro. : ACE , ACS , ASC , CSA , ...
Des infos add. ( .. ) sont souvent ajoutées: AAAS , ABBA , BNF , BNP , BNUS , BPI , ccTLD , DDC , PAP , R , SFA ..
Des images sont aussi ajoutées dans la base de données: CFWB , CMA , NSF , OQLF , QC , TAAF , USAP ...
les acro. alphanumériques: A1C , A2LA , AS/400 , B2 , B/N , G2G , 1394 , 1G , 2DSD , A&S , B&M , C&F , AS-FNE
--------------------------------------------------------------------------
vems.
Bonjour, alors vems veut dire volume expiratoire maximum par seconde :
c'est à dire le nombre de litre d'air que vous expirez au maximum en 1
seconde. Avant l'examen le pneumologue entre dans le pc votre age, votre
taille, votre poids et votre sexe : tout cela donne une valeur
"moyenne" une valeur prédite qui a été calculer en fonction de patient
sain. La moyenne est donc 100% comme le dit Elsephine, 97% est un score
pour lequel il faut, je pense, ne pas s'inquièter. voila bonne soirée[b]
Revenir en haut Aller en bas
http://bpco.forumgratuit.org
dominique le jeune
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau
avatar

Féminin Rat
Taureau Messages : 1
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 70

MessageSujet: Re: de jean po2 et co2   Lun 6 Avr - 6:35

Merci pour toutes ces infos .
Pourriez vous m'indiquer pourtant les chiffres idéales des proportions CO 2 et O 2 avec PH dans le sang et les limites critiques. Merci par avance
Revenir en haut Aller en bas
 
de jean po2 et co2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maladies Respiratoires Bpco Emphysème :: Les membres :: documentations sur la bpco-
Sauter vers: