Maladies Respiratoires Bpco Emphysème



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» me voici à mon tour
Dim 17 Juil - 18:57 par jean59

» Presentation
Sam 16 Juil - 20:03 par jean59

» Et la famille ?
Ven 15 Juil - 21:23 par jean59

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:08 par Libilule

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:01 par Libilule

» saturation en O2 dans gaz du sang de 92%
Mar 5 Juil - 15:29 par valck

» Résulta scanner
Lun 27 Juin - 3:55 par Pirs36

» oxygenotherapie
Sam 25 Juin - 6:51 par Randrianantenaina PAul

» medicament
Mar 7 Juin - 3:10 par maminou66

l amitié

bonjour invité

bonne lecture a vous tous

         invité

           

Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier
bpco

Partagez | 
 

 Je me lance... présentation catoche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Catoche
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Dragon
Lion Messages : 16
Localisation : Charente-Maritime
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 52

MessageSujet: Je me lance... présentation catoche   Dim 23 Oct - 5:06

Bonjour ou bonsoir,

Je m'appelle Catherine, j'ai 47 ans et je crois que je viens à vous pour m'aider à retrouver un peu le sens des réalités... Je suis plutôt du genre "battante" avec la devise "aide toi le ciel t'aidera" et, années après années, j'ai pris l'habitude de me faire du bien en aidant l'autre, mais en refusant rapidement l'aide de l'autre... Aujourd'hui, il me semble que cela est en train de me faire beaucoup de mal, alors ce premier pas, même difficile à effectuer, je le fais!

Voilà, j'ai de l'emphysème bulleux, diagnostiqué depuis un peu plus d'un an (après des péripéties et erreurs : suite à une surinfection du poumon gauche j'avais un cancer... puis c'est devenu un ptit truc qui a éclaté et qui va partir tout seul... Pour devenir des bulles dans poumon gauche, et les deux poumons en gruyère!). Il faut donc arrêter le tabac et voilà! (dixit le pneumologue).

Plethysmographie 3 mois plus tard : altération de la diffusion alvéo-capillaire 50%... Ah bon? Faut vraiment que vous arrêtiez de fumer... la prochaine étape est la bouteille d'oxygène! cadeau : spiriva. 1 mois plus tard j'arrête le spiriva car mon corps le rejette ; j'en informe mon généraliste qui me prescrit du foradil. Je décide de me faire aider par le service tabacologie de l'hôpital de ma ville mais mon corps rejette tous les produits de substitution nicotinique. On me parle d'antidépresseurs et j'envoie ballader tout le monde : j'avais réussi à descendre à moins de 10 cigarettes/jour et je remonte à fond.

Août 2011 : altération 40%. Et là, ras le bol, les chiffres ne me parlent pas, j'en ai marre des langues de bois car déjà,moi, j'ai du mal à prendre le mal au sérieux. Comme je ne trouve plus de sens à rien depuis cette dernière consultation, j'ai décidé d'arrêter tout traitement et suivi médical... Aujourd'hui, la seule aide que je m'apporte est d'apprendre à me réapproprier ma respiration par des exercices yoga. Je sais que je suis en train de faire du n'importe quoi d'autant que depuis quelques jours je dois avoir un début de bronchite et je respire difficilement... Et j'ai une de ces colères!!! Je suis pourtant quelqu'un d'à peu près sensée mais je ne comprend pas se blocage vis à vis de la médecine qui, je le sais, me met en danger.

Il paraît que de dire les choses à quelqu'un d'autre est déjà un pas vers le mieux... Alors c'est fait

Et merci d'être là et être ce quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Dim 23 Oct - 5:30

ben, oui pas toujours facile recevoir un diagnostique auquel on comprend "que dalle" et souvent avec des médecins débordés et qui ne comprennent pas toujours que l'on puisse avoir besoin de plus d'explications et de sensations d'implication de leur part! Par contre, je pense qu'il faut que tu prenne cette maladie très,très au sérieux.Les anti-dépresseurs: pourquoi pas pendant un temps....on ne devient pas forcement accros, mais ça peut aider.
tu sais, on dit qu'il y a plusieurs phases: incrédulité, colère, rejet et finalement acceptation. Je pense que tu es en plein rejet et il faudra bien que tu finisses par accepter. Tu as raison en parler c'est déjà un premier pas.
Pour le reste , il faut quand même que tu te fasses suivre et que tu arrive à discuter avec ton médecin. pour le tabac, je suppose que tu savais qu'il n'allait pas te dire de continuer? Le yoga, ça doit d'aider aussi sur le plan "énervement"?
en tout cas,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Dim 23 Oct - 5:49

bienvenue parmis nous, au plaisir de te lire , jespere que tes questions auront les réponses sur ce forum

bravo d avoir fait un enorme pas pour venirs sur ce forum , mais je te conseille de reprendre ton traitement de fond cest tres important

alors ou en est tu au niveau du tabac?

au niveau de ce cancer , ca en est ou? la tumeure est partie?

excercices de yoga, tres bon , je pense que ca doit t aider beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Dim 23 Oct - 5:54

Catherine :) c'est bien d'etre venue te poser ici. Comme le dit Gnourf (Yvanne), tu es en pleine phase colère-rejet et c'est bien justement que tu fasses du yoga avec qq antidépresseur pour t'aider à passer le cap.
Il est normal que tu nages un peu avec tous ces diagnostics aux noms barbares et inconus, tous ces chiffres d'efr etc..., les pneumos c'est les champions de la de bois et c'est clair que ca les rend franchement insuportables mais faut quand meme suivre leurs prescriptions hein^^ bref, nous sommes tous passés par la.
Mais grace aux différents articles rassemblés par notre super Marie (Co-admin), nous avons pour la plupart bcp progréssé dans notre connaissance de la maladie.
Je te recommande de lire ces articles tu verras c'est très instructif.
Je te mets un lien aussi ici pour connaitre cette maladie : http://www.santepratique.fr/emphyseme-pulmonaire.php
Bon tu as de l'emphysème bulleux aux 2 poumons et surement aussi un début de bpco, mais comme tu peux le constater, le fait d'avoir continué à fumer n'a pas arrangé les choses. Tes ennuis viennent du tabac. donc si tu intègres bien cet état de fait, tu comprendras que stopper définitivement ce poison est ta seule solution pour aller mieux et stabiliser ton état et ainsi échapper à la bouteille d'oxygène.
Ensuite il faut impérativement prendre ton foradil, sérétide, aérosols bref ton traitement de fond car ca aussi c'est indispensable si tu veux mieux respirer au quotidien.
Allez , au boulot! et tu sais arrêter le tabac, c'est avant tout une question de volonté et une prise de concience qu'on est en danger de mort si on continue. Les patchs et les nicorettes c'est juste une béquille et pas grand chose de plus en fait. donc c'est à toi de le vouloir.faut tenir 3 mois et déja c bcp plus facile après.
N'oublies pas de poster une petite photo de toi dans le trombinoscope , tu verras on est déja dessus nous :)
Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Catoche
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Dragon
Lion Messages : 16
Localisation : Charente-Maritime
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 52

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Dim 23 Oct - 6:23

Merci gnourf,

Oui, et bien oui... pour le tabac je comprends parfaitement l'insistance... mais avec l'impression que l'arrêt va tout résoudre et qu'avant cela il n'est pas nécessaire de me parler plus. Alors que moi, je veux être vue autrement que comme une grosse clope ambulante.. d'autant que l'on essaie quand même de me faire croire (le généraliste) que d'arrêter va remettre le compteur à zéro! Bref, de toute façon, celle que je punie dans tout ça, c'est moi!

Le Yoga c'est effectivement sympa pour l'énervement, même si je constate que je ne peux pas aller bien loin dans la pratique car le souffle (et le corps) ne suit pas. C'est bien aussi pour les moments où le coeur, sans raison apparente, s'emballe et la respiration commence à s'altérer et la panique à pointer le bout de son nez... J'ai découvert cette pratique il y a peu et c'est un réconfort.

Mais il ne faut pas se leurrer, je sais pertinement que cela ne peut être qu'un supplément d'aide... Et ne remplace en aucun cas les traitements, même si j'ai voulu me le faire croire pendant quelques temps. Alors, cette phase de rejet dont tu parles et dont j'accepte volontiers l'idée, j'espère la voir partir avant que d'aller trop loin... A moi de me pousser pour retourner consulter! Ah rien que de le dire cela me donne la nausée.

Bon et question chiffres, cela vous inspire quoi 40% niveau altération ? C'est pas terrible il me semble! J'ai tenté d'en parler avec le pneumo en disant que cela me semblait peu par rapport à ce que je ressentais au quotidien. Il a répondu que cela était dû au fait que j'étais une grande marcheuse... et qu'il fallait continuer à marcher beaucoup!

Alors marchons!!

Petit rajout de dernière minute, en voyant vos messages juste avant mon envoi : Merci à vous et vos interventions... ça fait tout drôle d'en parler avec d'autres dans le même cas, et naturellement en plus! Le cancer était un faux diagnostic et l'erreur a été révélé par le pet scan juste avant le bistouri... Ouf! J'y ai cru pendant 2 mois quand même.

Niveau consommation de tabac : je suis revenue à plus de 20 par jour... Ce qui est terrible c'est d'avoir un mal de chien à respirer et allumer quand même la tueuse, en toute conscience... C'est... je dirais, presque suicidaire. Et il faut que cela cesse. Pour la première fois depuis des mois, je dis que j'ai envie, vraiment envie que cela cesse!!!

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Dim 23 Oct - 7:17

Catoche a écrit:
... d'autant que l'on essaie quand même de me faire croire (le généraliste) que d'arrêter va remettre le compteur à zéro! Bref, de toute façon, celle que je punie dans tout ça, c'est moi!...

Bon et question chiffres, cela vous inspire quoi 40% niveau altération ? C'est pas terrible il me semble! J'ai tenté d'en parler avec le pneumo en disant que cela me semblait peu par rapport à ce que je ressentais au quotidien. Il a répondu que cela était dû au fait que j'étais une grande marcheuse... et qu'il fallait continuer à marcher beaucoup!


20 cigarettes par jour!!!! ouh la la oui c'est vraiment du suicide, c'est clair! Je me demande même comment tu fais pour fumer encore avec ton essoufflement - moi j'ai été fumeur il y a lgtps et quand la maladie s'est déclarée (asthme bronchiollaire chronique) je ne pouvais pas allumer une cigarette sans m'étouffer instantanément du coup ce fut comme une évidence qu'il fallait stopper et ce fut une affaire réglée du jour au lendemain (avec certes 6 mois de souffrance et de manque à la clef mais bon...faut savoir ce qu'on veut dans la vie)
j'espère que tu ne crois pas ton toubib quand il te parle de remettre le compteur à zéro, pck ca par contre, ca n'est pas la vérité. l'emphysème c'est la destruction irréversible et définitive des alvéoles et du tissu pulmonaire que l'on estime chez toi apparement à 40%, donc dis toi bien que cela c parti et ca ne reviendra plus, pas plus que ton essouflement (que tu pourras quand meme réduire avec ton traitement de fond et la marche).
Pour résumer : 100% - 40% = 60% - 10% (marge lethale) = 50% (ce qu'il te reste de capital respiratoire) donc en gros tu respires désormais (et c'est définitif pas de retour en arrière possible) 2 fois moins bien qu'une personne normale....pour l'instant et à condition de ne plus fumer jamais.
Ca n'est qu'en arrêtant de fumer que tu peux ralentir le processus de destruction ( car l'emphysème meme sans tabac ca continue à évoluer mais très lentement) et conserver le plus longtps ce qu'il te reste de capital respiratoire - si tu continues de fumer ton emphysème va s'aggraver ultra rapidement et la ben ca sera la catastrophe....
Te voila prévenue. Il fallait que ca soit dit car tu ne sembles pas réaliser encore la gravité de cette maladie. je t mis un lien dans mon post précédent - lis le attentivement et apprends tout ce qu'il te faut savoir sur cette pathologie du fumeur. c'est pour ton bien Catherine.
encore un peu de lecture ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Emphys%C3%A8me
Je te recommande de lire aussi les profils et présentations des autres membres - tu verras que certains ont eux aussi un emphysème avancé, couplé souvent avec de la bpco et autre pathologies - c'est le cas de Gnourf justement.
Revenir en haut Aller en bas
Phil 72
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Masculin Rat
Verseau Messages : 34
Localisation : à côté d'henriette du Mans
Date d'inscription : 09/11/2010
Age : 55

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Dim 23 Oct - 10:25

Certaines personnes ne réagissent que quand elles ont les tuyaux dans le nez,personnellement j'ai aussi réagit trop tard pour arrêter la clope sinon je ne serais pas là aujourd'hui,mais je sais ce que je veux,je veux vivre...
Bientôt 4 ans que je ne fume plus,d'ailleurs je ne peux plus et s'il m'arrive d'en griller une,ce sera la dernière comme celle que l'on offre au condamné...
Je fumais 40 à 50 cig/jour la plupart du temps dans un milieu clos (cabine de camion) ,l'arrêt du tabac fût une sacrée mission que je croyais impossible,6 tentatives,champix pendant + d'un an, mais aujourd'hui je peux dire MISSION ACCOMMPLIE
Revenir en haut Aller en bas
Didier131
expert en médecine douce


Masculin Singe
Scorpion Messages : 425
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Dim 23 Oct - 21:58

Bonjour,
Tout est dit, vous prendrez conscience qu'il n'y a pas d'autres solutions. Vous ne voulez pas être réduite à une "fumeuse suicidaire". Il n'y a rien de suicidaire là dedans!!! Vous êtes dépendante, et ce n'est pas sans conséquences.
J'ai beaucoup baigné "dans la relation d'aide" et je peux vous dire que la pnl m'a sauvé la vie sinon il y a longtemps que je serai sous terre.
Vous avez la trouille, soit, c'est l'occasion de faire le point, de choisir dans quelle direction aller. Les "émotions sont les gardiennes de la vie", ce sont elles qui vous donneront l'impulsion pour changer les choses. Chaque étape, a son importance et son rôle à jouer. Si possible, ne cherchez pas à vous anesthésiez, la route serait plus longue. Henri Laborit dit qu'il y a trois positionnements face à une situation inhibition, combat, fuite.
Vous naviguerez entre les trois, l'essentiel ne pas rester "coincé" dans l'une ou l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Catoche
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Dragon
Lion Messages : 16
Localisation : Charente-Maritime
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 52

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Dim 23 Oct - 22:37

Bonjour,

Voilà qui est claire Solemio... Merci donc de ne pas prendre de gants. Cela me confirme que c'est de ça donc j'ai besoin! Je sais que mon médecin a tendance à me "couver" en minimisant, voire en me mentant , s'imaginant peut-être ainsi que je vais faire les bons choix. Alors que ce qui m'énerve c'est surtout ce que l'on ne me dit pas, avec cette impression que l'on me prend pour une demeurée... Ceci dit, moi même je ne me comprends pas toujours : ce comportement face à la cigarette même dans les moments les plus difficiles. Lors de ma première surinfection, j'ai arrêté de fumer durant... allez... 1/2 journée.

J'avais déjà consulté des sites sur l'emphysème auparavant, espérant un déclic...Sad Je me pose une question depuis peu : L'emphysème et l'emphysème bulleux sont apparemment 2 choses différentes? (je n'ai pas trouvé de corrélation). Mon pneumo s'est fixé sur les bulles de mon poumon gauche en m'expliquant (suite à mon insistance) la possibilité d'infections à répétition, de pneumotorax... Quand j'ai vu, sur son écran, l'état de mes deux poumons, il est resté évasif : ah bon, je ne vous en avait pas parlé? Oui bon, c'est du gruyère! C'est maintenant que je reviens sur cela en me disant que j'ai peut-être affaire à des pathologies différentes (l'une n'entraînant pas forcément l'autre). Cela fait que pendant des mois je ne me suis préoccupée que de la possibilité de vivre l'éclatement d'une bulle et la chute du poumon. Et là, cigarette ou pas...

Je ne me cherche pas d'excuses, j'essaie de comprendre pourquoi je n'arrive pas à mettre tout cela dans le bon sens. Je n'accuse pas non plus la médecine de tous mes maux, cela serait malhonnête. Je sais aussi qu'une grosse fumeuse comme moi utilise volontiers sa mauvaise foi, même inconsciente pour justifier ses comportements. Je prends donc l'entière responsabilité de mes actes et choix en essayant de composer avec les infos distillées par mes interlocuteurs. Et ce qui importe, aujourd'hui, c'est la réalité pure et dure, aussi consternante soit-elle.

Phil, c'est vraiment le champix qui t'a aidé à arrêter de fumer? Peux-tu me dire si tu as pris beaucoup de poids? Il ne s'agit pas là d'une inquiétude d'ordre purement esthétique, mais j'ai d'autres soucis (notamment à la colonne vertébrale), et mon doc a réussi à me souffler rapidement que vu mon état, si j'étais plus grosse je serais déjà en chaise roulante... (cela a été une raison supplémentaire pour ne pas arrêter le tabac). Si cela ne te dérange pas, pourrais-tu m'en dire un peu plus sur ce parcours du fumeur combattant qui a vaincu le poison? Pour moi qui ne vois pas encore comment je pourrais faire, ce serait un précieux message.

Merci

PS : nouveau message Didier:

"Vous avez la trouille, soit, c'est l'occasion de faire le point"

Le problème, au contraire, est que je n'ai pas peur, je n'arrive pas à avoir peur. J'ai même demandé au pneumo de me faire peur... Ceci étant, je me dis que la peur est une émotion négative qui ne fait pas avancer... Et qu'il me faut compter sur d'autres émotions pour m'aider à m'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Dim 23 Oct - 23:23

"une raison supplémentaire de ne pas arrêter le tabac", donc, tu en as trouvé d'autres? là je dois admettre que je suis curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Dim 23 Oct - 23:48

moi jetais comme toi, il ne me fallais pas parler d areter la cigarette; malgres que mon corp disait non et que ma tete disait oui , j ai toujours ete accros de la cigarette, jai tous essayer ziban, patch, accuponcturs pour m aider, mais rien ny faisait , faut dire que cest beaucoup dans la tete que ca se passe, si ta tete refuse et dit non, cest dejas 1 point de gagné.

il ma fallus 2 hospitalisations en urgence dont une ou jai vus la mort de pres , et la je me suis dit attention , essayant de reduire un peu tous les jours la cigarette en maidant avec des pastille nickitine pastille a sucer 4 mg et en me faisant de temps en temps un ptit retour en arriere pour me motiver

a aujourdhuis, plus de tabac, mais toujours accros a mes pastilles nickitine mais en 2 mg

BPCO sévere mais 20 heurs d oxygene par jour

je te souhaite bon courage


Dernière édition par marie45310 le Lun 24 Oct - 1:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin.fondatrice
fondatrice administratrice


Féminin Chien
Poissons Messages : 592
Localisation : metz
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 46

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Dim 23 Oct - 23:51

bienvenue catoche je peux te dire que je souffre d'un emphysème polymorphe stade 3 ce qui veux dire le bulleux,paraseptal bulle d'air entre la plèvre et le poumon c'est ca qui peux te donner un pneumothorax j'en ai fait deux et c'est très douloureux et j'ai le centrolobulaire alors pour te dire que c'est du gruyère et que ca évolue très vite j'ai un traitement assez lourd je fumais pas mal avant et que c'est très dur d arrêter champix ma aider pour la prise de poids au début c'est normal mon pneumo ma dit que l'ont prend 10% de son poids mais après tu sabilise,pour moi je n'ai rien pris au contraire la maladie ma fait maigrir car on brûle plus de calorie a cause de la respiration et plus rapide manque d'air je pense que sur ce forum tu trouveras beaucoup d'aide que ce soit moral et documentation sur l'emphysème nous ne jugons personnes au contraire nous sommes la pour tendre la main
Revenir en haut Aller en bas
http://bpco.forumgratuit.org
le barde
je lache pas le morceau
je lache pas le morceau


Masculin Chèvre
Sagittaire Messages : 143
Localisation : macon ( sous un cep de vigne)
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 72

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Lun 24 Oct - 0:01

kikou Catoche, c'est le Barde qui cause avec la pointe de sa souris hii

moi de l'âge de 14 ans jusqu'à la cinquantaine , j'ai fumé en moyenne 40 cigarettes par jours : et petit à petit , j'ai commencé à m'essouffler , les marches d'escaliers pas faciles à monter,porter des charges me devenait pénible , ma femme se mit à se plaindre que je ne tenais plus la longueur comme avant , à vrai dire le gros câlin devenait une corvée et le résultat une honte pour moi qui ai toujours aimé mon épouse avec assiduité et elle était contente !!
bon le problème commençait à être sérieux, donc visites chez le toubib, ensuite le pneumo, le verdict : BPCO qui débutait.
bon, j'ai continué à fumer jusqu'au jour où pris par une quinte de toux géante , je suis resté avachi dans l'escalier de ma cave, j'étais seul à la maison , et tellement étouffé que je n'ai pas pu faire le "18 "avec mon portable dans ma main. là, je me suis vu mourir seul, comme un chien , dans la cave , et pas de secours possibles : ma femme m'a trouvée là , prostré , asphyxié , presque mort: j'ai eu la peur de vie , la peur panique , incontrôlable et j'ai du passer par tous les états d'âmes possibles: et pour faire peur à un ancien d'Afrique , crois moi , il en faut.
le lendemain , le choc causé à mes neurones a été tel, que j'ai posé clopes et briquet et cela a été fini à jamais : quelques envies parfois, vites réprimées par un raisonnement simple : je n'ai jamais fumé , je ne fumerais pas: on appelle la "méthode Coué"

voila le parcours et depuis je suis heureux , mais bien de mes facultées sont atteintes ; je ne suis plus comme avant et je doit me rééduquer 2 fois 2 heures par semaine pour maintenir ma capacité musculaire nécessaire au bon fonctionnement de me ce qui me reste de capacité thoracique
je te détaillerais ,si tu le souhaites ce que je peux faire et ne peux plus faire/

j'en suis BPCO stade 3 ++ car bien sur , la maladie avance toujours puisque aucune guérison n'est possible et qu'il n'y a pas de médocs:
bisous, bon dimanche et surtout fume beaucoup pour que dans qq temps tu ne participe plus au trou de la sécurité sociale , car notre maladie coute très cher

sans rancunes et on se voit quand tu veux ma belle, on est tous la pour s'aider

le Barde

_________________
Image hébergée par servimg.com

fumer même avec des Q filtres tue
Revenir en haut Aller en bas
http://facebook.com/michelraymond.gaudillat
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Lun 24 Oct - 2:33

Catherine, il est à présent connu et reconnu que la méthode la plus rapide et la plus efficace pour stopper la cigarette c'est l'hypnose!
il n'y a pas mieux et surtout il n'y a pas plus indolore (car quand on arrête uniquement à la volonté comme ca a été mon cas, on subit de plein fouet l'état de manque pendant des mois alors que la rien! une séance et c'est réglé!)

http://www.hypnose-medicale.com/hypnose-arret-tabac.html

Revenir en haut Aller en bas
le barde
je lache pas le morceau
je lache pas le morceau


Masculin Chèvre
Sagittaire Messages : 143
Localisation : macon ( sous un cep de vigne)
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 72

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Lun 24 Oct - 2:38

moi j'ai tellement eu peur; que je me suis hypnotisé tout seul de trouille et que le tabac ne m'a jamais manqué , ni fait envie ensuite : des fois y a comme un éclair d'odeur de fumée qui passe à travers mon cerveaux mais c'est tout

j'avais essayé l'acuponcture dans les oreilles, résultats nuls pour moi

_________________
Image hébergée par servimg.com

fumer même avec des Q filtres tue
Revenir en haut Aller en bas
http://facebook.com/michelraymond.gaudillat
Monique
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Tigre
Taureau Messages : 83
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Lun 24 Oct - 4:23

J'ai arrêtée le tabac avec l'hypnose après 44 ans à 30/40 cigarettes/jour. Je n'avais jamais arrêtée, ni quand j'étais enceinte, ni quand j'avais des bronchites à me décrocher les tripes en toussant, jamais ! Une séance d'hypnose m'a permis d'éliminer la cigarette sans effort sans prise de poids et sans devenir une harpie anti-fumeurs. J'ai aussi une bpco stade 3 assortie d'un emphysème centro-lobulaire avec des bulles "souspleurales " "médiastinales" et périphériques. L'arrêt du tabac et les médicaments permettent de respirer nettement mieux et si on ne peut refaire le chemin en sens inverse on peut , la ralentir la maladie et surtout essayer de se sentir mieux. Ton pneumo a raison au moins sur un point l'activité physique est très importante.Il faut essayer d'en maintenir une le plus longtemps possible. Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
le barde
je lache pas le morceau
je lache pas le morceau


Masculin Chèvre
Sagittaire Messages : 143
Localisation : macon ( sous un cep de vigne)
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 72

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Lun 24 Oct - 4:30

tu as raison Monique : toujours faire du sport ou de la rééduc, si non on est foutus



faut demander des séances de rééduc au toubib et trover un kiné spécialisé en pulmonaire ou du moins qui s'occupe bien de toi

_________________
Image hébergée par servimg.com

fumer même avec des Q filtres tue
Revenir en haut Aller en bas
http://facebook.com/michelraymond.gaudillat
Catoche
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Dragon
Lion Messages : 16
Localisation : Charente-Maritime
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 52

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Lun 24 Oct - 4:45

Oui GNOURF, je me suis trouvée pleins de raisons pour continuer le tabac. En fait, il y a une dizaine d'années, mon compagnon de l'époque et moi-même avions décidé d'arrêter de fumer ensemble... Résultat, on s'est fichu sur la figure et on s'est séparés J'ai tenu pendant 7 mois en tentant l'accuponcture, sans effets, alors j'ai continué seule et en faisant un régime en plus!!! Je ne dormais plus, j'étais une pile électrique et j'avais d'énormes soucis digestifs... Au bout de 7 mois, alors que je devenais hystérique, j'ai choisi entre péter un câble et refumer... Mon ex compagnon, lui, n'a jamais rechuté! L'année dernière, à la même époque où on m'a découvert cette pathologie, j'ai appris qu'il avait un cancer du poumon et il est décédé en fin d'année 2010! voilà donc dans ce petit récit plusieurs autres raisons auxquelles je me suis accrochée jusqu'à présent... Et puis, j'ai travaillé pendant 3 ans comme aide à domicile auprès de personnes atteintes de cancers, surtout du poumon, et j'en ai accompagné certaines jusqu'au bout... Toutes étaient des non fumeuses... C'était terrible!

D'en parler me fait dire que je ne peux plus m'accrocher à ces injustices de la vie pour justifier ma consommation... car en mourir ne réglera en aucun cas le problème général.

Oui, Solemio, j'ai entendu parler des bienfaits de l'hypnose... Et je me tate pour savoir si je dois utiliser la pratique du lien que tu m'as donné ou celle du barde Coucou le barde, ton humour me plait bien alors j'ai tenté de te faire honneur en te renvoyant la pareille en espérant que je suis à la hauteur! Plus sérieusement, pourquoi pas l'hypnose? (quand ce sera le moment)

En tout cas, merci à tous de bien vouloir partager vos propres expériences avec moi et je suis très... émue de vos témoignages et... je ne sais plus quoi vous dire pour vous exprimer ma reconnaissance.

Ah si!!! J'ai pris la décision d'appeler mon médecin demain pour prendre un rendez-vous afin de reprendre un traitement de fond et essayer de discuter pour de vrai avec lui. Ma fille m'avait déjà alerté vendredi sur son inquiétude quand à ma toux et mes vertiges, et ma venue ici a fait le reste...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Lun 24 Oct - 5:18

Je pense que tu as toutes les cartes en main à présent...à toi de jouer ;)...et longue vie...sans tabac!
Revenir en haut Aller en bas
le barde
je lache pas le morceau
je lache pas le morceau


Masculin Chèvre
Sagittaire Messages : 143
Localisation : macon ( sous un cep de vigne)
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 72

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Lun 24 Oct - 6:24

bon ben je vois qu'on sert à quelque chose : tu as mis ton corps en alerte et tu vas aller voir ton esculape de gourou pour lui expliquer tes problèmes : super ma fille, je suis fier de toi
c'est le premier pas qui coute (surtout à la sécurité sociale hiii ) mais ça c'est autre chose.
Mais tu vas être à la hauteur et nous faire honneur en tenant tes engagements vis à vis de toi même et un p'tit peu de nous ; tu as déjà perdu un compagnon, je ne sais pas si tu en as racheté un et cela ne me regarde pas , mais ne vas pas le faire fuir, s'il existe, parce que tu as du mal à franchir le pas pour des soins .
Tu sais, tu as travaillée 3 ans comme aide à domicile, super ce boulot et il faut être motivé : parfait, et tu as vu des horreurs : bien, que devrais-je dire , moi 27 ans d'ambulancier réanimateur !! tu ne vas pas me dire que je n'étais pas au courant des méfaits de cette maladie : et bien cela ne m'a pas empêché de fumer jusqu'au moment où cela a été mon tour : la suite bien tu la connais;:la maladie qui s'installe doucement,et de plus en plus et pour toujours : la perte de ta mobilité ainsi que des tas de choses de ta vie de tous les jours, des gestes courants qui deviennent de gros problèmes à résoudre , souvent par l'astuce et la ruse.
si tu veux d'autres détails demandes : je suis comme les copains pleins d'anecdotes de plus en plus moins marrantes les unes et les autres

bon, des bisous pleins d'espoir pour toi , tu as déjà pris le bon chemin

le Barde



Le Barde en tenue de sortie hiiii

_________________
Image hébergée par servimg.com

fumer même avec des Q filtres tue
Revenir en haut Aller en bas
http://facebook.com/michelraymond.gaudillat
sybille972
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Chat
Bélier Messages : 15
Localisation : martinique
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 53

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Lun 24 Oct - 8:49

courage!!moi même était il n'y a pas si longtemps fumeuse deux paquets par jour,une cigarette n'attendait pas l'autre,j'ai déjà essayée d'arreter,patch,acupuncture(pas mal)etc,mais là ce que j'ai vécu pendant mon hospitalisation au soins intensif,m'a fait tellement peur(impossible de respirer malgrés la machine qui pousse,le medecin a coté de moi a attendre que j'y arrive et impossible,alors là il a pris la décition de réintuber une 2éme fois,cela a était un moment terrible,j'ai vue la mort de prés pour la 3éme fois!!car j'ai déjà vecu lors d'une autre intervention,le fameux passage dans le tunel,mais cette fois cela n'avait rien a voir!

depuis le 01/12/10,fini,avec l'aide de patch et pastilles nicotinique,ça aussi fini,même si l'envie est toujours présente et qu'avec mes soucis divers,il ne me faudrais pas grand chose pour en rallumer une,mais l'idée d'être réopérée avec moins de risque d'y passer,aide bc,et cette maladie pulmonaire me tracasse alors que cela n'a jamais vraiment été le cas,même le traitement je le prenais un peu n'importe comment,car moi aussi j'ai des souci de colonne vertébrale,hernis discale(opérée 4 fois)qui prenait le dessus sur les autres soucis de santé,

pour la prise de poids,moi j'ai bc trop pris,mais mon cas est différent,les toubib m'ont donnés un traitement pour retrouver l'appétit,je n'aurais jamais du le prendre,car la seule bonne chose de cette tumeur avait été la perte de poids,retour a 55KG,poids de jeune fille,genial,mais maintenant catastrophe,retour a 80KG,c'est trés dur a vivre,car pas du a la mal bouffe,mais a un seul repas par jour et le soir,derniére chose a faire,mais voilà c'est une déformation professionelle,ancienne aide soignante a l'hosto,pas le temps de manger,

courage tiens bon!fait toi aider et soutenir aussi!

la barde,tu est génial,toujours le moral au beau fixe a te marrer et essayer de nous faire rire,malgrés ta bonbonne d'oxy!!sympa,merci

a bientôt
Revenir en haut Aller en bas
sybille972
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Chat
Bélier Messages : 15
Localisation : martinique
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 53

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Lun 24 Oct - 8:54

PS:catoche,je vois que nous avons le même age et que tu est de charente maritime,j'ai vécue pendant 15ans sur l'ile d'oleron et née a angouléme(16)
Revenir en haut Aller en bas
Didier131
expert en médecine douce


Masculin Singe
Scorpion Messages : 425
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Lun 24 Oct - 17:40

Quelle complémentarité, on forme une bonne équipe
Revenir en haut Aller en bas
Didier131
expert en médecine douce


Masculin Singe
Scorpion Messages : 425
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 48

MessageSujet: liser   Lun 24 Oct - 18:18

Catoche a écrit:


PS : nouveau message Didier:

"Vous avez la trouille, soit, c'est l'occasion de faire le point"

Le problème, au contraire, est que je n'ai pas peur, je n'arrive pas à avoir peur. J'ai même demandé au pneumo de me faire peur... Ceci étant, je me dis que la peur est une émotion négative qui ne fait pas avancer... Et qu'il me faut compter sur d'autres émotions pour m'aider à m'aider.

Normal, il y a un phénomène que le psy appelle le clivage, il est à l’œuvre dans quasiment toutes les dépendances. Vous êtes comme les jeunes avec une conduite à risque, leur cerveau n'est pas capable d'intégrer le danger...On peut parfaitement poursuivre une conduite à risques, en lui trouvant des justifications "bidons".
La peur, a juste dose, a cette fonction utile, vous aider à vous protéger (de vous-mêmes); vous aider à réaliser, genre là je crois que ça suffit, arrêtons les dégâts!!!

Ne comptez pas non plus, sur les autres pour vous faire peur, cela ne marche pas!!! Le cerveau rationnel veille et ça ne passe pas jusqu'aux "tripes".
Vous n'avez pas non plus à devenir une experte de votre maladie, même s'il y en avait 15 formes différentes, inutile d'en avoir la connaissance parfaite.

C'est plus de sensibilité envers vous-mêmes qu'il vous faut...Un jour, on m'a dit "vous êtes en train de passer du schéma corporel au corps vécu", rien compris sur le moment mais j'ai dégusté; j'ai compris qu'avoir un handicap physique de naissance revenait à verrouiller tout ce que le corps vivait. Un vrai clivage tête-corps. Une vie affective tardive et ce fut Hiroshima, toutes ces sensations de la tête aux pieds.
Dans son ambulance, Le barde avait "tout ce qu'il fallait" pour arrêter de fumer, il savait; et il n'est pas le seul à l'exprimer, la seule "boussole" valable, "le corps vécu", une bonne trouille etc

Dans une maladie, le savoir est bien peu, votre histoire avec la clope est bien rempli pour vous, votre entourage, le milieu professionnel. Il y a de quoi à travailler mais racontez-le à l'hypnothérapeute avant si c'est la voie choisie car il devra manœuvrer très prudemment pour "réussir à envoyer un message clair à votre inconscient".
Plus que la maladie, c'est votre positionnement, votre implication qui compte.
Pour aller plus loin, un site très recommandable, l'auteur a écrit le livre "chaleureuse rencontre avec soi-même".
http://www.maieusthesie.com/nouveautes/article/articles.htm
Exemple deux thèmes au hasard
1)Symptômes des alliés méconnus de la santé
2) Aider le malade alcoolique Addictions
Comprendre et aider le malade alcoolique ainsi que les personnes souffrant
d'addictions. Les mécanismes de la dépendance, les causes et les moyens de s'en libérer. Qualité de l'aide et humanisation de l'approche. Le déni de l'alcoolique, mais aussi le déni de ceux qui l'aident et ne savent pas reconnaître sa raison. Les causes de la vulnérabilité et des rechutes. Moyens de sécuriser la stabilisation de l'abstinence.


Tout ceci et ce que j'ai écrit, c'est vraiment sans jugements, ni critiques. Un savant mélange entre peur, confusion, porter un autre regard sur la situation présente et progressivement, on s'en sort. Et là, on peut se soigner avec l'aide de spécialistes.
Bon courage


Dernière édition par Didier131 le Mar 25 Oct - 2:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
unpeuplu
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Masculin Tigre
Verseau Messages : 8
Localisation : chaumont
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 65

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Lun 24 Oct - 21:57

Au risque d'être en parfaite opposition avec ce qui se dit sur cette file, je dirait qu'arrêter de fumer est facile. Pourtant il m'a fallu de nombreuses tentatives avant d'y parvenir!!!

Je m'explique. Fumeur pendant 40 ans (2paquets/jour en moyenne) J'ai essayé tout ce qui se faisait pour arrêter le tabac.(acuponcture, fil dans l'oreille,patch,gomme, Champix, Ziban...)Après qq jours ou semaines je reprenais soit pour vérifier que le traitement était efficace soit par "inadvertance".

Or ce qui est difficile, ce n'est pas le sevrage, mais c'est de ne pas reprendre: si il est relativement facile d'arrêter , il est encore plus facile d'en rallumer une!
Revenir en haut Aller en bas
unpeuplu
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Masculin Tigre
Verseau Messages : 8
Localisation : chaumont
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 65

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Lun 24 Oct - 22:16

Oui, je disais donc que la difficulté est de ne pas se laisser tenter ou braver l'addiction.

Pour ma part, c'est après un séjour de 2 mois à l'hôpital que j'ai cessé définitivement (au début 2010).

Ce qui m'empêche d'en "rallumer une", c'est la crainte d'un retour à l'hôpital et perdre mes activités de plein air.

Mourir, c'est juste une question de temps et si c'est un plus tôt ou un peu plus tard, dans qq décennies cela n'aura plus d'importance...;-))

Par contre ce qui me reste à vivre je tiens à que ce soit dans les meilleurs conditions possibles. Et ma capacité respiratoire (60%) me permet encore de vivre essoufflé certes mais sans me croire en plongée sous marine avec 2 bouteilles sur le dos...
Revenir en haut Aller en bas
Catoche
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Dragon
Lion Messages : 16
Localisation : Charente-Maritime
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 52

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Lun 24 Oct - 22:47

Sybille:sunny: je connais l'ile d'Oléron vu que j'habite La Rochelle. Je crois que nous avons quelques points communs (notamment la colonne vertébrale et on ne m'a jamais parlé d'opération. Bon, ce n'est pas le sujet du forum, mais si un jour l'occasion se présente j'aimerais bien que tu m'en parles si tu veux bien). Si j'ai bien compris ton problème au poumon est une tumeur? En tout cas merci pour ton témoignage... Ah la martinique!!!

Didier, une petite question : avez-vous des dons divinatoires? Dans la grande liste des thèmes sur le lien que vous m'avez donné, vous m'en proposez deux au hasard... J'ai été dépendante à l'alcool et aux drogues pendant des années et suis abstinente depuis un plus de 16 ans! Et je comprends bien quand vous parlez de positionnement et d'implication personnelle. La sensibilité envers soi-même... Il est vrai! Il est vrai aussi que c'est un long cheminement que celui d'apprendre à se connaître, se reconnaître, à s'aimer et à respecter son corps quand on a passé une grande partie de sa vie à lui faire du mal...

unpeuplu : je suis d'accord sur le fait que le plus difficile n'est pas d'arrêter, mais de ne pas reprendre... Mais, en fait, le résultat est le même, c'est la clope qui a le pouvoir! Alors, accepter d'être KO par un adversaire plus fort que soi?

Le barde : merci pour la photo et les encouragements. Dis-moi, as-tu cet accent bourguignon qui roule les r et que j'aime tant? Mon papa était originaire d'un petit village de Saone et loire, ma famille paternelle y vit toujours et j'adore cette région...

Bon, j'ai pris rendez-vous avec mon toubib pour mercredi... ça va barder!!!
Revenir en haut Aller en bas
le barde
je lache pas le morceau
je lache pas le morceau


Masculin Chèvre
Sagittaire Messages : 143
Localisation : macon ( sous un cep de vigne)
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 72

MessageSujet: je l'ai, tu le feras   Lun 24 Oct - 23:51

Catoche : moi aussi j'ai été dépendant de l'alcool à cause de ma belle fille (dieu soit loué, mon fils la foutue dehors) qui m'a pourrie la vie pendant 4 ans : j'ai fait volontairement 3 séjours en psy derrière les barreaux et les copains ainsi qu'un psy d'origine persanne , homme extraordinaire, m'ont sauvés la mise:je vis normalement et mon rapport avec l'alcool est des plus normal, je bois comme tout le monde, et plus aucunes envies de me reprendre des murges pas possibles : je suis redevenu un homme normal, juste , je prend un petit régulateur d'humeur , c'est tout: alors je te comprend très bien mon amie , et on peut parler d'égale à égale .

comme quoi, si on le veux on peut se sortir des pires situations et j'estime que se sortir de l'alcoolisme et mille fois plus difficile que d'arrêter de fûmer : t'as toujours un con pour t'offrir à boire ou te pousser à une consomation ou te dire : < allez un verre ça va pas te faire du mal>

le refus du tabac est plus simple car tu trouves quand même plus de gens qui ne fument pas que des gens qui boivent tous les jours

tu as fais ce geste d'abstinence pour l'alcool, alors je crois au même geste pour le tabac

ET TU VAS LE FAIRE , ET TU LE FERAS !!!!!!!!!!!!!

et on fêtera ça ensemble

Le Barde


_________________
Image hébergée par servimg.com

fumer même avec des Q filtres tue
Revenir en haut Aller en bas
http://facebook.com/michelraymond.gaudillat
Didier131
expert en médecine douce


Masculin Singe
Scorpion Messages : 425
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mar 25 Oct - 0:50

Catoche a écrit:

Didier, une petite question : avez-vous des dons divinatoires? Dans la grande liste des thèmes sur le lien que vous m'avez donné, vous m'en proposez deux au hasard... J'ai été dépendante à l'alcool et aux drogues pendant des années et suis abstinente depuis un plus de 16 ans! Et je comprends bien quand vous parlez de positionnement et d'implication personnelle. La sensibilité envers soi-même... Il est vrai! Il est vrai aussi que c'est un long cheminement que celui d'apprendre à se connaître, se reconnaître, à s' et à respecter son corps quand on a passé une grande partie de sa vie à lui faire du mal...

Vous me faites rire, non pas ces talents. Seulement eu la chance de rencontrer Michel FACON, alcoologue tout ce qu'il y a de plus classique. Pour des raisons personnelles, il a découvert les bienfaits de la P.N.L sur lui-même, et à commencé à appliquer cette approche avec les patients (motivés) du centre dans lequel il travaillait. Il a développé un modelé explicatif de l'addiction et un aspect curatif en plusieurs étapes; le top c'est qu'une fois que l'avez fait pour vous, vous pouvez l'enseigner aux autres. Ainsi, ce sont d'anciens qui ont sortis la tête de l'eau qui le redonnent à ceux qui sont dans la galère; une grande chaine de l'espoir en somme. C'est du tutorat actif.
Durant ma formation maitre praticien en PNL (j'y peux rien, c'est le titre ronflant), il était venu nous présenter son modèle,je lui avais posé pleins de questions, c'était en 1997. j'aurais bien voulu faire cette formation, (c'est un regret mais j'en garde des idées clés) et à vous lire, bcp de choses passent.
Cela fait longtemps, mais je dois une fière chandelle à ceux qui m'ont enseigné cette pseudo méthode Coué pour certains...UN MEGA COUP DE PIED AU CUL POUR MOI; une prise en considérations des ressources de l'être humain. Au début, croyance profonde: je suis un parasite, à la fin du parcours, je leur ai mis la chanson de Polnaref "je suis un homme" et j'ai terminé avec la niaiserie suivante : "je suis un homme qui s'aime et qui sème", je revenais de loin. Je sème toujours quelques idées, avec vous, par exemple.


Dernière édition par Didier131 le Mer 26 Oct - 6:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Didier131
expert en médecine douce


Masculin Singe
Scorpion Messages : 425
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mar 25 Oct - 0:52

http://www.wmaker.net/psyresoformations/Partie-alcoolique-et-Partie-sobre-de-Michel-Facon-PNL-et-Alcoolisme_a712.html

J'avais aidé une prof qui avait découvert le livre mincir par la pnl; inapplicable par elle même, elle appris que j'étais en formation PNL; Nous voilà partis pour un chemin. Elle était beaucoup plus forte que moi, niveau régime et alimentation, mais cela ne tenais jamais. Je lui ai fait faire 2 ou trois trucs de gourou; le clivage était le suivant, la belle Carole d'un côté Carole "bonne vivante de l'autre. Une bonne négociation "entre parties" et le tour était joué.
Cette histoire éclaire peut-être le lien...
Elle avait "les connaissances" pour maigrir mais pas les moyens de les mettre en œuvre durablement. Une fois la structure mise à jour, les étapes suivantes devinrent logiques...

Beaucoup plus technique : le modèle de la ré empreinte est absolument génial; quand vous le vivez ou lorsque vous accompagnez une personne.
http://www.pnl.fr/alcoologie.html


Dernière édition par Didier131 le Mer 26 Oct - 6:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phil 72
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Masculin Rat
Verseau Messages : 34
Localisation : à côté d'henriette du Mans
Date d'inscription : 09/11/2010
Age : 55

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mar 25 Oct - 10:09

Catherine,certes j'ai pris qques kilos(5-6) mais le principal dans notre maladie c'est bien l'arrêt du tabac
On m'a décelé ma BPCO en 2004 et j'ai arrêté la clope fin 2007 au bout de 6 tentatives je crois,le principal c'est le résultat peu importe la manière ou les moyens
Je me souviens qu'une fois je suis sorti de la consultation de ma pneumo en pleurant,elle m'avait encore répéter Monsieur Il faut absolument arrêter de fumer c'est grave votre maladie,j'ai eu l'impression qu'elle me demandait une chose impossible,comme si j'étais né avec la cigarette,elle faisait partie de ma vie de plus j'ai perdu ma compagne d'un cancer 3 mois après mon arrêt cigarette et j'ai tenu le coup (les miracles ça existe LOL)
Aujourd'hui,je vis sans elle et j'ai décidé que j'allais mourir peut-être à cause d'elle mais SANS ELLE
Revenir en haut Aller en bas
Admin.fondatrice
fondatrice administratrice


Féminin Chien
Poissons Messages : 592
Localisation : metz
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 46

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mar 25 Oct - 17:13

bonjour a tous

Moi aussi la cigarette était mon amie vraiment accro j'ai prie du champix et un peu de volonté ca a marché 8 mois ensuite en sachant que mon fils parter pour le liban j'en ai grillé une et mon cerveau a reconnue mon amie j'ai refumé et quant mon fils est revenu il ma fait comprendre avec des mots qui perce le coeur d'arrêter et la sans rien si grace a l'amour de mes enfants et un site sympa

stoptabac.ch mais malgré l'arrêt la maladie évolue je commene a faire de l'hypertension pulmonaire mon coeur est malade aussi fuite mitral ventricule gauche stade3 ,souffle,tachycardie c'et liée a mon emphysème je dois passer mon scanner avec injection le 18 novembre plus bilan avec ma pneumologue et parler du protocole de greffe voilà je stress du moin pas envie de savoir .

bonne jounée a tous
Revenir en haut Aller en bas
http://bpco.forumgratuit.org
Catoche
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Dragon
Lion Messages : 16
Localisation : Charente-Maritime
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 52

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 0:55

Bonjour,

Didier, pourriez-vous avoir la gentillesse d'arrêter d'entrer dans ma tête Plus sérieusement, le lien sur la ré empreinte m'a scotchée... Très intéressant. Alors il s'agirait d'ouvrir une approche complètement différente et distanciée des traumatismes anciens afin que la vision, toujours réelle, génère apaisement et donc le pardon vis à vis des évènements, des autres et de soi même...? Redonner une place vivante et purement humaine à chaque protagoniste en ne positionnant plus les scènes en tant que seule victime? Vous créez en moi beaucoup de curiosité, maitre praticien en PNL...

Phil : il est vraiment que cette impression d'être né avec la cigarette est omniprésente, avec la peur d'un vide bien plus conséquent que le seul fait de son absence, si on s'imagine s'en séparer.

Vos témoignages à tous ainsi que mes autres lectures en parcourant ce forum me bouleversent et depuis que je suis venue à vous il se passe quelque chose d'encore indéfinissable mais de très fort. La dure à cuire que je suis à tendance depuis quelques jours à avoir la larme à l'oeil facile, sans même savoir pourquoi. Je m'incline devant votre courage à tous...

Merci Adm Fond pour le site sur le tabac... Je vais aller voir ce qui s'y passe... Et je ne sais comment exprimer mon soutien, bien pauvre, pour le RDV pneumo de Novembre.

Le barde, d'égal à égal : il se pourrait bien, en fin de compte, que tu ne sois pas loin de la vérité... JE PEUX Y ARRIVER... je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Didier131
expert en médecine douce


Masculin Singe
Scorpion Messages : 425
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 2:32

Catoche a écrit:
Bonjour,

Didier, pourriez-vous avoir la gentillesse d'arrêter d'entrer dans ma tête Plus sérieusement, le lien sur la ré empreinte m'a scotchée... Très intéressant. Alors il s'agirait d'ouvrir une approche complètement différente et distanciée des traumatismes anciens afin que la vision, toujours réelle, génère apaisement et donc le pardon vis à vis des évènements, des autres et de soi même...? Redonner une place vivante et purement humaine à chaque protagoniste en ne positionnant plus les scènes en tant que seule victime? Vous créez en moi beaucoup de curiosité, maitre praticien en PNL....

Tout est présent comment disait Michel Facon, Thierry Tournebise fait en gros, la même chose, sans avoir une approche PNL exclusive, le principe est quasiment le même et il a fait sa méthode à lui.
On n'est pas obligé de passer obligatoirement par le reimpreinting mais c'est génial de "leurrer le cerveau" en offrant à chaque protagonistes les ressources qui lui ont manquées à l'époque. Ce serait Catherine d'aujourd'hui qui irait offrir ses ressources de femme à la "petite Catherine". En mettant ses ressources à disposition avant, on change l'histoire...J'ai cru que j'allais "apprendre" la PNL" en fait, j'ai dégusté chaque moment, car même si on vit des choses douloureuses, on les vit avec la distance appropriée pour en retirer quelque chose et on ne marine jamais longtemps, chaque modèle étant tellement bien structurée qu'on connait à l'avance l'étape suivante. Mon formateur principal était très porté sur la relation d'aide, et ne craignait pas les émotions "laisse venir, accueille ça, traverse ça tranquillement était ses leitmotiv. Je suis allé jusqu'à faire de façon symbolique un revécu de naissance accompagné par deux stagiaires. une histoire de grotte froide, une progression très lente, vers la sortie "étroite". Hallucinant et inoubliable. Allez j'arrête là; on aime ou on déteste. Au final, la psy pourtant comportementaliste que j'allais voir pour "digérer" les émotions qui remontaient après des excercices pnl simplistes. Elle ne connaissait pas, à la fin de cette accompagnement, je lui ai fait part de cette impression de devenir un peu "fou" par moment... Elle m'a dit un truc du genre "non rassurez-vous, au contraire, c'était parfaitement cohérent, vous vous être reconstruit petit à petit ect...je vous conseille d'écrire ce que vous vivez (ce que je n'ai pas fait).
Revenir en haut Aller en bas
opium88
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Singe
Balance Messages : 47
Localisation : le thillot
Date d'inscription : 05/10/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 5:28



Bonjour,

j'ai arreté de fumé le 26 septembre, j'attendais qu'on me propose quelque chose qui me fera arreter facilement, et finalement je me suis rendu compte que j'attendais quelque chose qui n'existe pas donc je me suis armer de courage et surtout j'ai pris concience que ca va etre tres difficile... c'est comme ca que j'ai arreté.

bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Catoche
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Dragon
Lion Messages : 16
Localisation : Charente-Maritime
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 52

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 6:32

Je crois, Opium88, que tu as résumé là le fond du problème... Ne plus attendre d'improbables aides extérieures pour se lancer. Mais dis-moi, à partir du moment où tu as décidé cela, tu fais le cheminement seul, sans aucune aide quelconque?

Je sais que le déclic et la pose de la cigarette doit se faire en conscience intérieure, mais connaissant aussi le rude et long chemin du sevrage, je me dis qu'une aide extérieure (adapté à soi) serait précieuse...

Aujourd'hui, je suis allée voir la psychologue du service pneumologie de l'hôpital qui a réussi le tour de force d'être la seule à qui je n'ai pas claquée la porte au nez !!! Pour la première fois j'ai verbalisé clairement que je prenais conscience de la gravité de ma maladie et que ma première démarche, avant toute chose, était l'arrêt du tabac... Ensuite... J'ai eu un malaise!!!!! Pas bien méchant, ouf, mais hypotension et... grande trouille qu'ils me gardent! Quand la conscience arrive et se verbalise, ça déménage Bon, elle m'a dit aussi, dès qu'elle m'a vu, que j'avais une sale tête et qu'une infection était probablement déjà installée... Je verrais cela demain avec mon toubib...
Revenir en haut Aller en bas
opium88
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Singe
Balance Messages : 47
Localisation : le thillot
Date d'inscription : 05/10/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 7:43

coucou catoche,

ben en fait je n'ai jamais voulu arreté de fumer pasque j'avais peur du manque et aussi de cette abitude que j'ai prise pendant 29 ans de perdre cette sensation qu'on a quand la fumé descend dans la gorge de perdre cette convivialité quand on allume sa cigarette en partageant un apéro... bref j'avais peur de perdre cette chose qui fesait partie de moi... la 1er semaine je n'ai rien pris comme substitu et je te raconte pas la souffrance dès que je pouvais j'allais dormir pour m'aider a supporter et la deusieme semaine j'ai pris des niquitin ca allais mieux mais faut pas rèver hein l'envie est toujours présente, pendant les 2 premieres semaines je foullais dans mon sac a main pour chercher mes clopes avant de me dire "mais non c'est vrai tu ne fume plus!"... la 3eme semaines je ne prenais plus rien, et la 4eme re-niquitin... bref aide toi de tout ce que tu peux... sinon ce que je trouve tres bien pour ceux qui ne veule pas arreter c'est la e-cigarette, mais il faut faire attention de ne jamais tomber en panne de recharge.. voili voilou, sinon le livre de allan carr est pas mal non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 8:32

opium88 a écrit:
catoche,

ben en fait je n'ai jamais voulu arreté de fumer pasque j'avais peur du manque et aussi de cette abitude que j'ai prise pendant 29 ans de perdre cette sensation qu'on a quand la fumé descend dans la gorge de perdre cette convivialité quand on allume sa cigarette en partageant un apéro... bref j'avais peur de perdre cette chose qui fesait partie de moi... la 1er semaine je n'ai rien pris comme substitu et je te raconte pas la souffrance dès que je pouvais j'allais dormir pour m'aider a supporter et la deusieme semaine j'ai pris des niquitin ca allais mieux mais faut pas rèver hein l'envie est toujours présente, pendant les 2 premieres semaines je foullais dans mon sac a main pour chercher mes clopes avant de me dire "mais non c'est vrai tu ne fume plus!"... la 3eme semaines je ne prenais plus rien, et la 4eme re-niquitin... bref aide toi de tout ce que tu peux... sinon ce que je trouve tres bien pour ceux qui ne veule pas arreter c'est la e-cigarette, mais il faut faire attention de ne jamais tomber en panne de recharge.. voili voilou, sinon le livre de allan carr est pas mal non plus.

moi jai lu le livre de allan, tres bon bouquin, et moi cest mme nickitine, je suis accros a la nickitine depuis 7 ans
Revenir en haut Aller en bas
le barde
je lache pas le morceau
je lache pas le morceau


Masculin Chèvre
Sagittaire Messages : 143
Localisation : macon ( sous un cep de vigne)
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 72

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 8:39

y a un truc qui marche pas mal aussi:
quand tu as envie de fumer, boit qq chose, un verre d'eau, et ça te coupe le gout psychique de la cigarette

_________________
Image hébergée par servimg.com

fumer même avec des Q filtres tue
Revenir en haut Aller en bas
http://facebook.com/michelraymond.gaudillat
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 12:04

Ce qui a marché super pour moi quand j'ai arrété le tabac, c'est de varier eau plate, eau sucrée, cornichons aigre-doux, chewing gums et bière très amère comme la Guiness. le sucré-salé ca permet de mieux supporter le manque...j'ai constaté d'ailleurs à cette époque que ma consommation d'alcool à la maison comme en extérieur est montée en flèche car l'alcool grise, euphorise, détend et brouille l'esprit, calmant ainsi la dépendance, comme un gros amortisseur, tout en maintenant le coté convivial et festif lors des soirées avec les copains. C'est juste que tu continues a faire la fete avec les gens mais tu supprimes juste de l'équation : la clop. et pour le reste et ben il n'y a que la volonté, la volonté de ne plus etre malade, de retrouver une vie saine sans fumée, sans asthme. C'est la prise de conscience totale du fait que fumer une clop c'est comme ingérer du poison qui va faire que tu vas tenir le coup jour après jour. c'est les 3 1er mois les plus difficile - après ca va de mieux en mieux.

Veux tu savoir pourquoi le manque finit souvent par venir à bout de la volonté? C'est pck les gens n'ont pas conscience ou sous-estiment le danger et que sans cette peur qui devrait les dissuader et bien il replongent sans cesse.
Lis attentivement ce post d'information que j'ai fait à l'attention des fumeurs et visonne ces 2 vidéos : http://bpco.forumgratuit.org/t411-la-bpco-c-est-quoi-temoignages-et-infos-en-video

ensuite pose toi ces 2 questions :
1) Est ce que j'ai envie d'avoir le visage de cette femme sur la 1ere vidéo? (les femmes qui fument on la peau et la voix dans un état ca fait peur! regarde les poches qu'elle se paye. le tabac fait vieillir de façon ultra rapide et prématurée
2) Ai je envie de finir mes jours comme ces anciens fumeurs sur la vidéo n°2 avec un tuyau d'oxigène dans le - éssouflé au moindre effort et gravement invalide?

Tu verras qu'après tu auras bcp moins envie de fumer et que tu laisseras volontiers ce plaisir aux autres c'est à dire ceux qui ne savent pas...encore.

Pour me résumer : on ne quitte pas le tabac sans avoir de bonnes raisons...car sinon c'est infiniment plus dur voir impossible. C'est avant toute chose une reprogramation totale du cerveau par la prise de conscience du rapport profit-nuissance.
Revenir en haut Aller en bas
le barde
je lache pas le morceau
je lache pas le morceau


Masculin Chèvre
Sagittaire Messages : 143
Localisation : macon ( sous un cep de vigne)
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 72

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 17:50

je dirais seulement une chose à Solemio , paraphant une phrase célèbre :


<>

P.S: ne pas trop forcer sur les alcools quand même

mais simplement changer et chasser de sa bouche, sa gorge le gout du tabac par un autre suffit à faire disparaitre cette envie ; ne pas oublier aussi que les frabiquants de tabac s'ingénient à mettre des quantités de produits qui nous rendent accro au tabac et de la vient notre dépendance à l'herbe de Pétun : la feuille de tabac pure n'est pas nocive en elle même

_________________
Image hébergée par servimg.com

fumer même avec des Q filtres tue
Revenir en haut Aller en bas
http://facebook.com/michelraymond.gaudillat
Monique
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Tigre
Taureau Messages : 83
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 19:23

On fait toujours difficilement les choses quand on doit les faire, mais beaucoup plus facilement quand on a plaisir à les faire. C'est sur cette maxime que l'hypnothérapeute que j'avais consulté base son action (ou au moins une partie que j'ai retenue) en transformant en plaisir le fait de se libérer de la cigarette et de sa gestuelle. Et pour finir çà fonctionne plutôt bien sur moi ! 6 mois que j'ai arrêté et sans aucune difficulté. La volonté je n'ai pas eu à l'utiliser du moins consciement car j'en était incapable. Trop accro à la cigarette. J'en garde toujours un "excellent" souvenir, un peu comme quelques exploits sportifs impossibles à renouveler aujourd'hui mais un bon souvenir. Le côté "négatif" ah comme j'ai eu tort de fumer, le "mea-culpa" ou la peur de l'aggravation d'une maladie que je ne voulais pas voir, ne m'ont jamais semblé suffisants pour souffrir avec l'arret du tabac. Seul un arrêt sans souffrance donc sans sensation de "manque" pouvait me convenir.
Revenir en haut Aller en bas
Didier131
expert en médecine douce


Masculin Singe
Scorpion Messages : 425
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 20:52

Monique a écrit:
On fait toujours difficilement les choses quand on doit les faire, mais beaucoup plus facilement quand on a plaisir à les faire. C'est sur cette maxime que l'hypnothérapeute que j'avais consulté base son action (ou au moins une partie que j'ai retenue) en transformant en plaisir le fait de se libérer de la cigarette et de sa gestuelle. Et pour finir çà fonctionne plutôt bien sur moi ! 6 mois que j'ai arrêté et sans aucune difficulté. La volonté je n'ai pas eu à l'utiliser du moins consciement car j'en était incapable. Trop accro à la cigarette. J'en garde toujours un "excellent" souvenir, un peu comme quelques exploits sportifs impossibles à renouveler aujourd'hui mais un bon souvenir. Le côté "négatif" ah comme j'ai eu tort de fumer, le "mea-culpa" ou la peur de l'aggravation d'une maladie que je ne voulais pas voir, ne m'ont jamais semblé suffisants pour souffrir avec l'arret du tabac. Seul un arrêt sans souffrance donc sans sensation de "manque" pouvait me convenir.
Témoignage admirable
Revenir en haut Aller en bas
Catoche
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Dragon
Lion Messages : 16
Localisation : Charente-Maritime
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 52

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 21:11

bonjour,

Ola Solemio, j'en ai tellement bavé pour me débarasser de ma dépendance à l'alcool que je ne vais pas m'amuser à retomber dedans pour m'aider à arrêter de fumer:( Parce-que je ne peux me contenter d'un verre de bière ou autre... je tombe tout de suite dans la barrique

Oui Monique, tu touches quelque chose d'important. Le fait de savoir, avec des expériences antérieures, que le sevrage va générer des souffrances (mentales, émotionnelles...) freine beaucoup l'arrêt. Je me dis souvent : si c'est pour revivre l'état dans lequel je me suis retrouvée à ma première tentative, ce n'est même pas la peine d'y penser!!! La souffrance en se faisant du mal, la souffrance en se voulant du bien... Pouff

Le tabacologue m'avait demandé ce qu'il faudrait pour que j'arrête de fumer, je lui ai répondu : que vous me mettiez en coma artificiel pendant au moins... 1 an! Je sais que c'est bête mais se battre pendant des mois en une lutte terrible, j'en veux plus... Alors, la Catherine d'aujourd'hui se dit qu'elle a évolué depuis la dernière tentative et tente de se persuader que cela peut se passer autrement (que cela doit se passer autrement). Suffit de trouver le ou les bons compléments d'aide à celle que je désire me donner par moi-même. Tout comme toi, c'est l'arrêt sans souffrances supplémentaires que je désire car, dans le cas contraire, je ne suis pas certaine de pouvoir supporter cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Didier131
expert en médecine douce


Masculin Singe
Scorpion Messages : 425
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 21:49

Dans les thérapies brèves, les dépendances sont toujours abordées sous l'angle de l"l'inconscient" et à ce niveau plus on veut et moins on peut. Emile Coué le savait déjà, la volonté, c'est le niveau Conscient.
Pour que ça tienne sur la longueur, toutes ces approches "ré-associent" le plaisir à autres choses que la clope. Ce brave Emile savait que l'imaginaire était prépondérant. Pour l'instant, le rapport avec la clope est ambigu... il est nécessaire de se concentrer sur l'"après", "l'état désiré" dans le jargon pnl.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 22:59

Monique a écrit:
On fait toujours difficilement les choses quand on doit les faire, mais beaucoup plus facilement quand on a plaisir à les faire. C'est sur cette maxime que l'hypnothérapeute que j'avais consulté base son action (ou au moins une partie que j'ai retenue) en transformant en plaisir le fait de se libérer de la cigarette et de sa gestuelle. Et pour finir çà fonctionne plutôt bien sur moi ! 6 mois que j'ai arrêté et sans aucune difficulté. La volonté je n'ai pas eu à l'utiliser du moins consciement car j'en était incapable. Trop accro à la cigarette. J'en garde toujours un "excellent" souvenir, un peu comme quelques exploits sportifs impossibles à renouveler aujourd'hui mais un bon souvenir. Le côté "négatif" ah comme j'ai eu tort de fumer, le "mea-culpa" ou la peur de l'aggravation d'une maladie que je ne voulais pas voir, ne m'ont jamais semblé suffisants pour souffrir avec l'arret du tabac. Seul un arrêt sans souffrance donc sans sensation de "manque" pouvait me convenir.

Catoche, si tu ne veux pas souffrir, alors la solution de l'hypnose adoptée par Monique (très beau témoignage au passage ;) est la meilleure solution pour toi. Un sevrage sous péridurale en somme!
Ca me chagrine un peu je dois l'avouer, ce "courtcicuitage" de la volonté, c'est tellement mieux de réussir avec la methode pure et dure ^^ J'en ai bavé c'est vrai mais en fait je crois que j'ai aimé ca hihihi^^ Levez vous Guerriers, Levez vous fières Amazones! Terrassez moi cette clope à mains nues!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 23:04

[/quote]le barde"ne pas oublier aussi que les fabriquants de tabac s'ingénient à mettre des quantités de produits qui nous rendent accro au tabac et de la vient notre dépendance à l'herbe de Pétun : la feuille de tabac pure n'est pas nocive en elle même[/quote]

Oui totalement vrai ca, le Barde et c'est bien pour ca que les nicorettes et autres patchs qui contiennent seulement de la nicotine ne parviennent pas, ou très partiellement à supprimer la sensation de manque. elle ne contiennent pas le composant X qui transforme le tabac naturel en drogue dure!
Revenir en haut Aller en bas
maxin
Trop tard ! Tu as mis le pied dedans
Trop tard ! Tu as mis le pied dedans


Féminin Chien
Taureau Messages : 237
Localisation : eure
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 58

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 23:21

bonjour a tous,toujours encourageant solemio et toujours disponible à nous repondre,mais l'arret du tabac ne fait pas tout j'ai arreté 12 ans et mon etat c'est degradé,vu le medecin aujourd'hui avec l'oxymetre il a reconnu que tous mes malaises viennent du manque d'oxygene et ma spo2 passe en qques minutes de 80 à 100et le coeur de 36 à 140 il ne comprend pas pour le coeur il dit que c'est des bradychardies,pour lui il est possible qu'on me mette sous oxygene
j'ai l'impression de passer mon temps à me plaindre et c'est vrai ,mais j'ai une telle colere on m'a donné des anxiolitiques au lieu de chercher et on a meme voulu que j'aille en hp,et maintenant on me dit que c'est un emphyseme severe et que je serais sous oxygene et qu'il y a peu de chance que je puisse aller voir ma fille au canada,et tout ça me donne envie de fumer,c'est la derniere fois que je me plains promis
Revenir en haut Aller en bas
Monique
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Tigre
Taureau Messages : 83
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 23:38

Ca me chagrine un peu je dois l'avouer, ce "courtcicuitage" de la volonté, c'est tellement mieux de réussir avec la methode pure et dure ^^ J'en ai bavé c'est vrai mais en fait je crois que j'ai aimé ca hihihi^^ Levez vous Guerriers, Levez vous fières Amazones! Terrassez moi cette clope à mains nues!!! [/quote]

Non, Solemio, il n'y a pas de courtcircuitage de la volonté dans cette thérapie bien au contraire et il est bien expliqué que l'on ne fera que ce que l'on veut vraiment. Si on veut arrêter mais que l'on ne peut pas (car le si tu veux tu peux ne marche pas à tous les coups!) on va y arriver beaucoup plus facilement en mettant parait-il en relation nos "deux" cerveaux. Et, c'est toujours la théorie, en indiquant au cerveau "émotionnel" comment "digérer" le passé et affronter l'avenir sans difficulté avec l'arrêt du tabac.

Maintenant, moi je suis admirative pour ceux qui, comme toi, ont arrêté sans aide. Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Didier131
expert en médecine douce


Masculin Singe
Scorpion Messages : 425
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Mer 26 Oct - 23:58

[quote="Monique"]
Citation :
...on va y arriver beaucoup plus facilement en mettant parait-il en relation nos "deux" cerveaux. Et, c'est toujours la théorie, en indiquant au cerveau "émotionnel" comment "digérer" le passé et affronter l'avenir sans difficulté avec l'arrêt du tabac.
Citation :

Oui, c'est exactement le but de la manœuvre, en pnl, il existe un modèle appelée "YES BUT" "oui mais" en français. Une fois qu'on a levé les objections au changement des"deux parties", on peut aller de l'avant "sans avoir peur du vide, du manque". Ce grand Milton Herickson, (hypnose Hericksonnienne) en fauteuil roulant, arrivait à faire changer les gens en leur racontant "des salades" au niveau conscient; sortis de là, les gens n'avaient le plus souvent rien compris, car avec ses métaphores, il s'adressait en fait à l'inconscient du patient. A une femme "frigide", il racontait une histoire de frigidaire qu'il fallait nettoyer etc.


Dernière édition par Didier131 le Jeu 27 Oct - 3:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je me lance... présentation catoche   Aujourd'hui à 0:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Je me lance... présentation catoche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Critère représentation individus [ACP]
» La Présentation de Jésus au Temple, Saint Théophane Vénard, commentaire du jour "Syméon prit l'enfant..."
» Policopié des 6 variables de la représentation cartographique
» Présentation alexandre
» Vermant, nouvel arrivé (et présentation de mes armoiries).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maladies Respiratoires Bpco Emphysème :: Les membres :: Une petite presentation pour mieux se connaitre-
Sauter vers: