Maladies Respiratoires Bpco Emphysème



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» me voici à mon tour
Dim 17 Juil - 18:57 par jean59

» Presentation
Sam 16 Juil - 20:03 par jean59

» Et la famille ?
Ven 15 Juil - 21:23 par jean59

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:08 par Libilule

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:01 par Libilule

» saturation en O2 dans gaz du sang de 92%
Mar 5 Juil - 15:29 par valck

» Résulta scanner
Lun 27 Juin - 3:55 par Pirs36

» oxygenotherapie
Sam 25 Juin - 6:51 par Randrianantenaina PAul

» medicament
Mar 7 Juin - 3:10 par maminou66

l amitié

bonjour invité

bonne lecture a vous tous

         invité

           

Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier
bpco

Partagez | 
 

 bonjour et merci de m'accueillir(nicola)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nicola
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Chien
Vierge Messages : 17
Localisation : besancon
Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 70

MessageSujet: bonjour et merci de m'accueillir(nicola)   Mar 4 Oct - 2:46

voilà j'ai dejà posé des questions mais sur le forum documentation.Je maitrise tres mal les forums et l'informatique.En resumé, je suis a la retraite depuis peu et traitée avec symbicort depuis 1 an et demi.J'habite une petite maison avec mon chien et mon chat, j'aime beaucoup les animaux et m'occupe d'enquetes pour la spa.Je suis quelqu'un de tres anxieux malheureusement et j'envie ceux et celles qui ne sont pas inquiets pour tout....
Revenir en haut Aller en bas
http://bluette.nicola@sfr.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bonjour et merci de m'accueillir(nicola)   Mar 4 Oct - 3:25

Nicola,sur le forum, tres bien d etre bénévole a la SPA tres beau geste, le stress n est pas bon, il faut le maitriser

jespere que tu trouveras des réponses a tes questions , ta maladie s est declaré depuis quand?

comme traitement de fond tu na que symbicort?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bonjour et merci de m'accueillir(nicola)   Mar 4 Oct - 4:27

Nicola,

Petit modèle de présentation détaillée si cela peut t'aider ;) http://bpco.forumgratuit.org/t109-bonjour-a-tous-solemio0683-frederic-de-toulon

il suffit si tu veux complter ta présentation de rééditer ton message et de rajouter ce que tu veux dedans. (bouton "éditer" en haut à droite)

Tu sais l'anxiété maladive est une pathologie à part entière que du devrais vraiment faire soigner en parallèle de ta pneumopatie car justement elle aggrave tes symptomes respiratoire et ton état général. Je serais toi je me ferai suivre médicalement pour ces troubles et prescrire un traitement adapté (miorelaxants type temestat par exemple) - des séances de yoga ou de l'accupuncture, un peu de sophrologie également te feraient le plus grand bien.

penses y car s'enfermer dans la maladie n'est pas une bonne chose.

Fréquemment sujet à des coup de blues pour divers motifs, J'ai, moi meme, un traitement à base d'anti depresseur léger (atymil) et temestat et cela m'aide bien à supporter le quotidien.

D'après tes efr qui ne sont pas alarmantes, et avec ton traitement de fond, je pense que tu dois etre suffisament en forme pour faire encore plein de choses et t'aérer l'esprit bref une retraite active quoi...je te recommande ce site de sorties amicales - tu verras c'est sympa : http://besancon.onvasortir.com/ inscrits toi ya plein de sorties dans ta ville.

le tout dans notre maladie c'est de bien s'alimenter, de proscrire le tabac totalement et définitivement, de bouger, de prendre son traitement de fond ainsi que quels compléments dont on a bcp parlé sur ce forum ( propolis, bion3, gelée royale, ginseng, etc...) et surtout d'y penser le moins possible ;) tu verras ca va aller :) la bpco c'est du sérieux, certes, mais ca met super lgtps à évoluer donc faut pas stresser inutilement, c'est une maladie désagréable, souvent dure à vivre et faut pas se le cacher non plus invalidante à long terme avec l'oxygene et tout et tout mais c'est une maladie chronique comme les autres.

Je te recommande vraiment aussi, comme nous tous avant toi, de bien t'informer sur ta maladie bpco en lisant bien tous les articles de sites dédiés tels que celui ci : http://www.bpco.org/Temoignages?gclid=CN3qmpb6zKsCFUPwzAodmiVPzg

important : si après t'etre bien informé sur ta maladie en lisant nos articles et ceux des forums spécialisés, tu as d'autres questions "techniques" pose les sur ce fil - sinon il y a le fil pour les messages quotidiens icihttp://bpco.forumgratuit.org/t331p150-bonjourbonsoir-du-mois-de-septembre

courage et NO STRESS!!









nicola a écrit:
Je suis quelqu'un de tres anxieux malheureusement et j'envie ceux et celles qui ne sont pas inquiets pour tout....
dans ce cas précis, il ne faut pas envier les autres mais plutot chercher à leur ressembler ;)



Revenir en haut Aller en bas
nicola
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Chien
Vierge Messages : 17
Localisation : besancon
Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 70

MessageSujet: Re: bonjour et merci de m'accueillir(nicola)   Mer 19 Oct - 1:13

je ne sais pas bien utiliser un forum et ou poser mes questions.Bon, tant pis, je pose la question suivante:j'ai des maux de tete, vertiges, tournis, fatigue et quelquefois nausées depuis un moment, celà peut-il venir de la bpco, manque d'oxygene, bien que mon taux soit bon? celà vous arrive-t-il?-Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://bluette.nicola@sfr.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bonjour et merci de m'accueillir(nicola)   Mer 19 Oct - 1:52

nicola a écrit:
je ne sais pas bien utiliser un forum et ou poser mes questions.Bon, tant pis, je pose la question suivante:j'ai des maux de tete, vertiges, tournis, fatigue et quelquefois nausées depuis un moment, celà peut-il venir de la bpco, manque d'oxygene, bien que mon taux soit bon? celà vous arrive-t-il?-Merci

cest tres bien Nicolas, tu a repris ton post, pour poster tu est au bonne endroit

moi quand je suis en manque d oxygene saturation tres basse, j ai mal de tete, vertiges , tournis et fatigue , ce qui serait bien cest de t acheter un oxymetre et tu pourrais voir ta saturation(oxygene dans le sangt)

en a tu parlé a ton docteur?
Revenir en haut Aller en bas
Admin.fondatrice
fondatrice administratrice


Féminin Chien
Poissons Messages : 592
Localisation : metz
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 46

MessageSujet: Re: bonjour et merci de m'accueillir(nicola)   Mer 19 Oct - 19:29

bienvenue nico je suis très heureuse de te comppter parmi nous ,je suis une anxieuse de nature ce qui n'est vraiment pas bon pour notre maladie ,pour ce qui est des maux de tête et le reste je pense que tu hyperventile du a ton anxiété parle en a ton médecin moi je prends des anxiolitiques et ca va beaucoup mieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://bpco.forumgratuit.org
Admin.fondatrice
fondatrice administratrice


Féminin Chien
Poissons Messages : 592
Localisation : metz
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 46

MessageSujet: Re: bonjour et merci de m'accueillir(nicola)   Mer 19 Oct - 19:47

pour toi nico

L'hyperventilation

L'hyperventilation - ou respiration excessive - peut se présenter en crise aiguë ou en affection chronique. Toutes deux sont sans danger, même si une crise aiguë laisse souvent penser le contraire…

Une crise angoissante



Une crise aiguë peut provoquer toute une série de troubles gênants dont certains sont comparables aux sensations ressenties après avoir longuement gonflé à la bouche un matelas pneumatique. Les plus fréquents sont :


  • une impression d'étouffement, un essoufflement, de la transpiration ;
  • une accélération du rythme cardiaque et une douleur dans la poitrine ;
  • la bouche sèche qui peut donner l'impression d'être "tendue" ;
  • un étourdissement ;
  • une sensation de "légèreté" ou de chaleur dans la tête ;
  • des fourmillements dans les bras et les jambes ;
  • une impression de mollesse dans les genoux.

Une crise est souvent relativement angoissante. Elle crée généralement un sentiment de panique, la personne qui en est atteinte pouvant penser qu'il s'agit d'un infarctus. Néanmoins, une crise d'hyperventilation n'est pas réellement dangereuse. Elle est en effet toujours passagère, dure rarement plus de dix minutes et n'occasionne pas de dommage permanent aux organes.



Symptômes et causes de l'hyperventilation


L’hyperventileur chronique hyperventile jour et nuit, sans remarquer sa respiration accélérée ou plus profonde. Les troubles sont plus vagues et moins violents que dans le cas d'une crise aiguë, mais sont présents quasiment en permanence. Les plus fréquents sont la fatigue, la migraine, les troubles de la concentration, la somnolence, les douleurs dorsales et abdominales, les élancements douloureux dans la poitrine et un sentiment d'angoisse. Des symptômes sommes toutes banals qui peuvent évoquer n’importe quelle autre affection : le diagnostic exact est donc difficile à poser.
Généralement, ce sont les tensions, l'angoisse ou des facteurs de stress qui sont à la base de l'hyperventilation, qu’elle soit aiguë ou chronique. Les perfectionnistes et les personnes très exigeantes envers elles-mêmes courent dès lors un risque accru. Par ailleurs, certaines circonstances, comme la foule, l’agitation, un espace confiné, une lumière intense…, peuvent déclencher une crise. Plus rarement, la douleur, la fièvre, les efforts physiques intenses ou le manque d'oxygène (par exemple en montagne) peuvent aussi en être à l’origine.
Toute personne qui a un jour eu une crise d'hyperventilation craint qu'elle ne se répète. Cette angoisse ressentie ainsi que les tensions qui l'accompagnent ne font toutefois qu'augmenter ce risque de voir la crise resurgir. Si celle-ci se produit toujours dans des circonstances précises, l’hyperventileur peut développer une phobie, tentant soigneusement d'éviter certains endroits ou certaines situations. C'est pourquoi le traitement de l'hyperventilation comporte non seulement un volet médical, mais aussi souvent un accompagnement psychologique.

Reprendre le contrôle



On le rappelle : une crise d'hyperventilation n’est pas dangereuse en soi. Néanmoins, elle peut être maîtrisée rapidement ou prévenue si vous y êtes régulièrement sujet. Dans les deux cas, tout l'art consiste surtout à reprendre son souffle. Au propre comme au figuré.
Pour maîtriser une crise aiguë, il suffit de respirer plus calmement. Théoriquement, il suffit d’expirer d'abord tout l’air des poumons, puis d’inspirer lentement en comptant jusqu'à trois et enfin, d’expirer en comptant jusqu'à six. Et ce, jusqu'à ce que les troubles aient disparu. Malheureusement, une crise d'hyperventilation s'accompagne généralement d'un sentiment de panique et il faut reconnaître que, dans la pratique, il n'est pas simple de respirer spontanément plus calmement.
Il existe heureusement quelques techniques et dispositifs pour combattre une crise, tous basés sur l'inspiration et l'expiration. Il s’agit donc de respirer :


  • par un tuyau de caoutchouc pourvu d'un orifice étroit (par exemple dans un morceau de tuyau de jardin de 50 cm) ;
  • dans un sachet en papier ou en plastique, que vous tenez devant le nez et la bouche ;
  • en formant, de vos deux mains, une coquille fermée devant la bouche et le nez.

En pratiquant l’une ou l’autre de ces méthodes pendant une à deux minutes, une partie du gaz carbonique est réaspirée et les troubles disparaissent.
Ceux qui souhaitent contrôler une crise de manière plus discrète trouveront en pharmacie un petit appareil spécifique, plus commode qu'un tuyau de jardin ou un sachet, mais aussi plus coûteux sans pour autant être plus efficace !
Il faut également savoir que chez certaines personnes, des efforts intenses comme des génuflexions complètes, une marche rapide ou des sauts à la corde, peuvent aider à empêcher une crise imminente. Ces efforts accélèrent en effet la combustion d'oxygène et permettent ainsi d'éviter une crise.



Identifier les causes



Après une crise, il est conseillé de consulter un médecin. Il vérifiera que vous avez effectivement eu une crise d'hyperventilation et s'assurera qu'il ne s'agit pas d'une autre affection. Si le médecin estime qu'il s’agissait bien d'hyperventilation, un autre examen sera nécessaire pour confirmer ce diagnostic.
Pour éviter de nouvelles crises, il est recommandé d’en identifier les causes pour les supprimer : ainsi, si une respiration incorrecte en est à l'origine, le schéma respiratoire devra être rectifié. Pour cela, vous pouvez vous adresser à un kinésithérapeute qui vous apprendra principalement à respirer avec l'abdomen - et donc pas avec la cage thoracique. Le traitement s'attachera également à rétablir une respiration plus lente et plus régulière.

Si l'hyperventilation est provoquée par l'angoisse, le stress ou des situations menaçantes, il faudra apprendre à les aborder d’une manière plus adéquate. Cela passera, notamment, par des exercices de relaxation, un accompagnement individuel ou des entretiens de groupe. Les calmants n'offrent pas de solution idéale. La plupart n'ont qu'un effet temporaire et risquent en outre d'entraîner une dépendance. Les patients qui souhaitent malgré tout y recourir ont tout intérêt à en discuter au préalable avec leur médecin.

Pour conclure, soulignons l'importance d'une bonne hygiène de vie, car elle peut contribuer à prévenir l'hyperventilation. Nous songeons non seulement à de bonnes habitudes alimentaires et à un exercice physique régulier, mais aussi à une détente suffisante. Maîtriser l'hyperventilation passe non seulement par un contrôle de son souffle, mais aussi par celui de ses émotions et de sa vie…

Revenir en haut Aller en bas
http://bpco.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: bonjour et merci de m'accueillir(nicola)   Aujourd'hui à 0:39

Revenir en haut Aller en bas
 
bonjour et merci de m'accueillir(nicola)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Merci de m'accueillir!
» Merci de m'accueillir parmi vous.
» Bonjour et merci pour les bénédictions
» Bonjour et merci à vous
» Bonjour et merci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maladies Respiratoires Bpco Emphysème :: Les membres :: Une petite presentation pour mieux se connaitre-
Sauter vers: