Maladies Respiratoires Bpco Emphysème



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Et la famille ?
Sam 1 Juil - 19:36 par jean59

» me voici à mon tour
Dim 17 Juil - 18:57 par jean59

» Presentation
Sam 16 Juil - 20:03 par jean59

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:08 par Libilule

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:01 par Libilule

» saturation en O2 dans gaz du sang de 92%
Mar 5 Juil - 15:29 par valck

» Résulta scanner
Lun 27 Juin - 3:55 par Pirs36

» oxygenotherapie
Sam 25 Juin - 6:51 par Randrianantenaina PAul

» medicament
Mar 7 Juin - 3:10 par maminou66

l amitié

bonjour invité

bonne lecture a vous tous

         invité

           

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
bpco

Partagez | 
 

 Les Hydrolats pour la sphère respiratoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Didier131
expert en médecine douce
avatar

Masculin Singe
Scorpion Messages : 425
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 48

MessageSujet: Les Hydrolats pour la sphère respiratoire   Lun 29 Aoû - 23:59

http://i48.servimg.com/u/f48/16/78/30/37/hysope10.jpghttp://bpco.forumgratuit.org/[/img]Bonjour,

J'ai décidé de vous présenter à part les hydrolats, étant un sous-produit de la distillation des huiles essentielles, on serait tenté de les placer avec les huiles essentielles. Pourtant, leur action est différente de celle de la plante. L'huile essentielle de pin, n'aura pas les mêmes propriétés que l'hydrolat de pin. Par contre, pour renforcer leur action réciproque, on peut utiliser les deux en même temps.

Les hydrolats n'ont pas d'effets secondaires et n'ont pas l'effet neuro toxique de certaines huiles essentielles, qui sont de ce fait délicates à manier en toutes sécurité, sauf, bien entendu par des professionnels.

On peut les proposer à des enfants, on leur reconnait des vertus psycho-emotionnelles, elles peuvent trouver leur place dans les troubles de santé qui résultent d'un choc, d'émotions fortes etc.

Pour moi, c'est la découverte de ces dix dernières années.

http://i48.servimg.com/u/f48/16/78/30/37/hysope10.jpg
http://i48.servimg.com/u/f48/16/78/30/37/hysope12.jpg


Il n'est pas impératif de tenir compte des indications psycho-émotionnelles. En ce qui me concerne, l'hysope collait comme un gant à ce niveau, cela renforçait son indication.

Un site donne cette façon de faire:
L'eau florale d'hysope est efficace dans le soin des infections de l'appareil respiratoire (rhinopharyngites, bronchites, pneumonies, etc.). Attention toutefois aux doses qui peuvent avoir un léger effet sédatif.
Conseils d'utilisation:
Prendre un bouchon dilué dans un litre d'eau à boire dans la journée ou pur en cas de crise (limiter à 1 ou 2 bouchons par jour maximum), ou utiliser en compresse locale externe sur le torse ou la gorge.

On les trouve en vente sur internet, on ne peut pas facilement juger de leur qualité, il est préférable de les commander en petite quantité, Ce sont des produits fagiles. Ce ne sont pas des produits standardisés, c'est pourquoi, d'un flaçon à l'autre (même fournisseur), vous pourrez observer des différences, la puissances des aromes par exemple.

L'hysope est très utile pour les affections respiratoires, soulage la toux, pour moi, c'est un must comme mucolytique, un goût de menthe plutôt agréable. A peu près un bouchon par demi litre, et à boire comme une boisson tout au long de la journée. Dans le livre, il préconise de boire chaud. Avec la technique de la bouteille d'eau, on peut l'emporter partout, c'était ma technique.

Par expérience, je dirais que le conseil d'usage donné sur le site ne fonctionne pas pour l'asthme allergique pur, par contre, si l'asthme est davantage lié à l'emcombrement bronchique, cela donne souvent de bons résultats, en l'avalant pur.

Le pin serait plutôt un désinfectant bronchique, son effet cortison-like est très interéssant, c'est sans doute pourquoi, j'ai pu me passer aussi facilement du symbicort; à l'époque 12 jours. Un record!!!

L'inule vous fera expectorer, elle possède cette propriété au plus haut degré. Pour l'huile essentielle, on parle même de choc à l'inule, tellement elle est puissante.
Possible crise d’élimination (bénéfique et souhaitable) durant le traitement des infections respiratoires chroniques connues sous le non de “choc à l’inule”.

L'hydrolat n'est pas bon du tout; Prenez deux cuillères à soupe en une seule prise le matin. Par voie orale : Prendre 2 cuillères à soupe par jour dans un verre d’eau pendant 21 jours , arrêter 7 jours puis reprendre pendant 21 jours.


Extrait du livre:




Qu'est-ce que l'hydrolathérapie ?

Les hydrolats sont des "déchets" de la fabrication des huiles essentielles. Ils sont obtenus lors de la distillation par entraînement à la vapeur d'eau des fleurs, feuilles ou rameaux des plantes. Lors de ce processus on obtient d'une part de l'eau "aromatisée" : l'hydrolat et d'autre part l'huile essentielle qui surnage au dessus de l'hydrolat.

La composition de l'hydrolat est différente de celle de l'HE : il contient une infime portion des composants de l'HE et surtout tous les composés hydrosolubles de la plante (qui ne se retrouvent pas ou peu dans l'HE). Un hydrolat d'une plante donnée n'aura donc pas nécessairement les mêmes propriétés que l'HE. Par exemple l’hydrolat de Canelle contient en dissolution 92% d’aldéhyde cinnamique, l’huile essentielle n’en contient que 75-76%. L’hydrolat de thym renferme 46% de phénols (surtout du carvacrol) alors que l’huile essentielle n’en contient que 32%. (Goris et Vischniac 1914).

L'un et l'autre sont donc souvent complémentaires. Mais l'intérêt principal des hydrolats sur le plan thérapeutique, c'est qu'ils sont toujours beaucoup mieux tolérés que les HE (par les enfants et les animaux en particulier).

Les hydrolats sont aussi très utiles dans le cadre des cures (saisonnières en particulier : drainage, stimulation du système immunitaire etc.), des complexes HA/HE pour un traitement de fond et en tant que soins dermo-cosmétiques (ils sont la base, avec les huiles végétales, des cosmétiques naturels).

les applications d'hydrolat peuvent s'effectuer aussi bien par voie interne que par voie externe sans devoir prendre de grande mesure de précaution. Les hydrolats peuvent se prendre sous forme de tisane, c'est-à-dire mélangés à de l'eau tempérée.

La voie interne : selon notre expérience, la prise de l'hydrolat par voie orale et la plus efficace d'un point de vue thérapeutique.

Les hydrolat pris sous forme de cures étalées sur plusieurs semaines, aux changements de saison par exemple, ou pour renforcer le système immunitaire lors d'épidémies, agissent alors avec beaucoup d'efficacité.

Les hydrolats se boivent généralement dans un verre d'eau à raison d'une cuillerée à d'hydrolat, ou bien tout au long de la journée dans 1 l d'eau non gazeuse, à raison d'une cuillerée à soupe.

Une cure s'effectue généralement sur une durée de 20 jours. Elle correspond à la consommation d'une bouteille d'hydrolat de 200 ml.

l'eau bue avec l'hydrolat doit être de préférence tiède ou chaude, et la plus pur possible afin de faciliter la digestion.

De nombreux traitements qui visent un but énergétique ou psycho émotionnel s'effectuent toutefois sur une durée de 40 jours. Les 20 premiers jours d'une cure d'hydrolat servent alors à faire place nette et les 20 jours suivant à intégrer quelque chose de nouveau dans sa physiologie.

l'hydrolat ne présente pas de contre-indications, car il ne contient ni acide, ni aucune autre matière caustique ou corrosive. Il est généralement, et à de rares exceptions près parfaitement tolérées par les muqueuses. L'hydrolat est donc une forme de thérapie particulièrement douce ne présentant pas de phénomène de l'accoutumance ou d'interactions médicamenteuses.
Il est dès lors très indiqué ce pour les personnes sensibles, comme les enfants en bas âge, les femmes enceintes ou les personnes âgées, ou bien lorsqu'un traitement de longue durée est nécessaire.


L'hydrolat est un guérisseur énergétique à l'image de l'homéopathie, il arrive que l'hydrolat agissent plus rapidement que l'huile essentielle au niveau émotionnel ou énergétique.









Dernière édition par Didier131 le Mer 31 Aoû - 2:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Didier131
expert en médecine douce
avatar

Masculin Singe
Scorpion Messages : 425
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: Les Hydrolats pour la sphère respiratoire   Mer 31 Aoû - 0:41

voici le traitement proposé pour une bronchite asthmatiforme:

hydrolat de myrte rouge, 50 ml
hydrolat de basilic doux à linalol, 50 ml
hydrolat l'hysope officinale, 50 ml
hydrolat camomille bleue matricaire, 50 ml

une cuillerée à dans une tasse d'eau chaude avant les repas. Selon l'évolution poursuivre trois à quatre jours après disparition des symptômes. Il y a aussi un traitement par voie externe à associer ou non selon le cas.



Très clairement, je ne veux pas donner de faux espoirs, selon le stade de la maladie, il est clair que les résultats seront très différents. Néanmoins, en faire l'essai ne coute pas grand chose et pourra permettre de se faire du bien, toujours dans l'optique de favoriser le meilleur fonctionnement possible du système respiratoire. En période d'exacerbation, passez votre chemin, par contre, quand vous cherchez à vous stabiliser, cela vaut vraiment le coup.

On l'utilisera avec profit au début de rhume, bronchite, sinusite. Au pire, vous pourrez ressentir une petite irritation de l'estomac si vous avez la main lourde. Je me suis toujours limité à deux hydrolats parmi hysope, pin sylvestre, inule.
Revenir en haut Aller en bas
Didier131
expert en médecine douce
avatar

Masculin Singe
Scorpion Messages : 425
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: Les Hydrolats pour la sphère respiratoire   Mer 31 Aoû - 1:19

j'ai pris de hydrolat d'hysope par voie orale cela me suffisaitt amplement, dans la plupart des cas. Parfois, en externe, je mettais 20 gouttes d'huile essentielle d'Hysope Decumbens dans un flaçon de 100 ML. J'attendais quatre jours avant de l'utiliser, puis j'en appliquais matin et soir quelques gouttes sur le thorax. J'avais l'habitude de le faire en période d'épidémie de grippe.

J'aime beaucoup.



http://www.aroma-zone.com/aroma/fichehysope.asp
Revenir en haut Aller en bas
Didier131
expert en médecine douce
avatar

Masculin Singe
Scorpion Messages : 425
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: Les Hydrolats pour la sphère respiratoire   Jeu 1 Sep - 0:14

Tout ça pour remonter mon DEP de 320 à 460, en commençant un mois avant L'EFR.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Hydrolats pour la sphère respiratoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Hydrolats pour la sphère respiratoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle efficacité pour les cures maladies respiratoires ?
» Threshold IMT Dispositif (kiné respiratoire)
» Arret de travail pour kiné respiratoire
» L'hypnose Ericksonienne pour l'ago & attaques de panique
» Croquette pour animaux, Ogm et nourriture maison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maladies Respiratoires Bpco Emphysème :: Les membres :: documentations sur la bpco :: documentation soins débat :: soins, conseils, medicaments-
Sauter vers: