Maladies Respiratoires Bpco Emphysème



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Aucune prise en charge par la CPAM et l'aah
Ven 11 Mai - 6:57 par Joel

» Presentation
Mer 2 Mai - 19:21 par michel bon

» Bpco niv.4
Mar 17 Oct - 21:09 par delam

» Et la famille ?
Sam 1 Juil - 19:36 par jean59

» me voici à mon tour
Dim 17 Juil - 18:57 par jean59

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:08 par Libilule

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:01 par Libilule

» saturation en O2 dans gaz du sang de 92%
Mar 5 Juil - 15:29 par valck

» Résulta scanner
Lun 27 Juin - 3:55 par Pirs36

l amitié

bonjour invité

bonne lecture a vous tous

         invité

           

Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
bpco

Partagez | 
 

 Astragale

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Astragale   Dim 21 Aoû - 16:01

Astragal


Nom commun : astragale.
Nom botanique :
Astragalus membranaceus, famille des fabacées.
Noms anglais :
Astragalus, Milk Vetch, Membranous Milk Vetch.
Noms asiatiques :
Huang qi (Chine), Hwanggi (Corée), Ogi (Japon).

Partie utilisée : racine, prélevée au printemps sur une plante de 4 à 7 ans, puis séchée.
Habitat et origine :
rivages, estuaires et forêts de pins en Asie, plus particulièrement au nord de la Chine et dans les provinces du Yunnan et du Sichuan.

En médecine traditionnelle asiatique - Prévenir les affections des voies respiratoires; stimuler le système immunitaire; soutenir les personnes affaiblies ou souffrant de maladie chronique; stimuler l’appétit.

Posologie de l’astragale

Prévention des affections des voies respiratoires


  • Poudre de racine. Prendre de 4 g à 7 g de racine par jour en 2 ou 3 doses.
  • Extrait sec (1:8). Prendre 250 mg, de 2 à 3 fois par jour.
  • Teinture (1:8, dans l’alcool). Prendre de 2 ml à 4 ml, 3 fois par jour.
  • Décoction. Faire bouillir à petit feu de 15 g à 30 g de racine séchée dans 1 litre d’eau durant 10 à 15 minutes. Boire de 500 ml à 1 litre par jour.

Historique de l’astragale

La Médecine traditionnelle chinoise (MTC) accorde à la racine d’astragale une place importante dans son arsenal thérapeutique. Elle est employée comme tonique ou pour traiter diverses maladies, ou encore pour prévenir l’affaiblissement du malade, tout en le protégeant contre les infections. La MTC lui attribue le pouvoir de « stabiliser l'extérieur », c'est-à-dire qu'elle contribuerait à créer une sorte de bouclier contre les infections. On recommande de la prendre surtout à titre préventif, notamment contre les infections respiratoires.

Par ailleurs, l'astragale entre dans la composition de nombreuses préparations médicinales traditionnelles couramment utilisées en Chine et ailleurs en Asie, notamment au Japon (médecine Kempo).

Recette de soupe chinoise. En Chine, on incorpore la racine d’astragale à des soupes et à des bouillons à raison de 30 g de racines dans 3,5 litres d’eau ou de bouillon. On ajoute ensuite les légumes et les autres ingrédients, et on fait mijoter tout doucement.

Au XIXe siècle, l’école de médecine éclectique (États-Unis) a popularisé l’usage de la racine d’astragale pour stimuler le système immunitaire. De nombreux toniques à base d’astragale sont alors apparus sur le marché et connurent une certaine popularité en Amérique.

Vers la fin des années 1980, la Chine a connu une épidémie de myocardie. La maladie était attribuable au Coxsackie B, un virus qui s'attaque au muscle cardiaque. En 1987, des chercheurs chinois ont démontré qu’une préparation contenant de l'astragale pouvait être utile pour combattre les effets néfastes de ce virus. Il s'agissait, à l'époque, du seul remède pouvant aider à enrayer l'épidémie.

Recherches sur l’astragale

Affections des voies respiratoires. En Médecine traditionnelle chinoise (MTC), on emploie la racine d’astragale dans de nombreuses préparations destinées à la prévention des infections respiratoires, qu’elles soient virales ou microbiennes. Elle est notamment l’ingrédient principal de la préparation traditionnelle Yu Ping Feng San (Wan), utilisée pour soigner la rhinite allergique, la bronchite chronique, la grippe et le rhume à répétition. (Voir notre fiche Yu Ping Feng Sandans la section Pharmacopée chinoise.).

Tonique général. Quelques préparations de la pharmacopée chinoise renfermant de l’astragale visent à stimuler le système immunitaire des personnes affaiblies par la maladie ou simplement vieillissantes ou fatiguées.

Selon la Médecine traditionnelle chinoise, l’astragale stimulerait aussi les fonctions cardiaques. Par exemple, dans la préparation traditionnelle Bu Zhong Yi Qi Tang, l’ingrédient principal est la racine d’astragale. On la prescrit en cas de manque de tonus, de fatigue, d’affaiblissement du système immunitaire, chez les convalescents, les malades chroniques, les femmes souffrant de dépression post-partum, les personnes âgées, etc. (Voir notre fiche Bu Zhong Yi Qi Tang dans la section Pharmacopée chinoise.)

Selon des données provenant d’essais menés en Chine, l’astragale, en stimulant le système immunitaire, pourrait protéger les patients cancéreux contre les infections opportunistes27. Des essais sur des animaux et des données cliniques préliminaires indiquent que la plante active la production de cellules du système immun

Attention


  • La prise prolongée de hautes doses (plus de 28 g par jour), d’astragale pourrait avoir un effet immunosuppresseur25.
  • Les praticiens de la MTC recommandent généralement de prendre l’astragale en prévention. Ils utilisent d’autres plantes une fois l’infection déclarée.

Contre-indications


  • Comme l’astragale stimule les fonctions immunitaires, les personnes souffrant de maladies auto-immunes de même que celles qui viennent de recevoir une greffe devraient éviter d’en prendre.
  • Les données toxicologiques sont insuffisantes pour conseiller l’astragale aux femmes enceintes et à celles qui allaitent.
  • Selon la médecine chinoise, l'astragale est un tonique du « Yang ». Cette plante est donc contre-indiquée dans certains cas, notamment en cas de « déficience de Yin ». Dans le doute, il vaut mieux consulter un praticien dûment formé en Médecin traditionnelle chinoise.

Effets indésirables


  • Rares et généralement limités à des troubles gastro-intestinaux légers ou à des réactions allergiques bénignes.
]Interactions
Avec des plantes ou des suppléments



  • Théoriquement, les effets de l’astragale pourraient s’ajouter à ceux des plantes ou des suppléments qui stimulent l’immunité.

Avec des médicaments


  • Théoriquement, les effets de l’astragale pourraient s’opposer à ceux des immunodépresseurs.

Sur les tablettes
Les suppléments d'astragale actuellement sur le marché se présentent le plus souvent sous forme de poudre de racine, d’extraits solides ou de teintures non standardisés. Il n’y a pas d’unanimité quant à la standardisation de la plante : certains fabricants offrent des extraits normalisés en astragalosides, en polysaccharides ou en flavones.

Dans les boutiques d’herboristerie chinoise, on trouve l’astragale sous forme de racine séchée en fines tranches qu’on peut employer pour préparer des décoctions, des soupes ou des bouillons.
Revenir en haut Aller en bas
 
Astragale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maladies Respiratoires Bpco Emphysème :: Les membres :: documentations sur la bpco :: documentation soins débat :: soins, conseils, medicaments-
Sauter vers: