Maladies Respiratoires Bpco Emphysème



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Et la famille ?
Sam 1 Juil - 19:36 par jean59

» me voici à mon tour
Dim 17 Juil - 18:57 par jean59

» Presentation
Sam 16 Juil - 20:03 par jean59

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:08 par Libilule

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:01 par Libilule

» saturation en O2 dans gaz du sang de 92%
Mar 5 Juil - 15:29 par valck

» Résulta scanner
Lun 27 Juin - 3:55 par Pirs36

» oxygenotherapie
Sam 25 Juin - 6:51 par Randrianantenaina PAul

» medicament
Mar 7 Juin - 3:10 par maminou66

l amitié

bonjour invité

bonne lecture a vous tous

         invité

           

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
bpco

Partagez | 
 

 Activité physique dans la BPCO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Activité physique dans la BPCO   Dim 17 Juil - 23:54

Activité physique dans la BPCO, la marche nordique: un essai contrôlé randomisé.


Résumé
Question Posée :
La marche nordique a-t-elle un effet sur la capacité à l’effort ainsi que sur l’activité physique quotidienne des patients atteints de BPCO, à court et à long terme ?

Résumé des auteurs :
Essai contrôlé, randomisé : 60 patients atteints de BPCO (Stade II à IV, Age 62ans, VEMS 48%th) ont été randomisés en un groupe exercice (n=30) et un groupe contrôle (n=30).
Le groupe exercice a suivi pendant 3 mois un entraînement de 3 séances par semaine de marche nordique en plein air pendant 1 heure à 75% de la FCM initiale. Le groupe contrôle n’avait pas d’activité physique.
Les résultats montrent que le temps passé assis diminue et l’intensité de marche augmente de façon significative dans le groupe exercice comparé au groupe contrôle.
La distance parcourue au Tdm6 augmente également (+79m) de manière significative.
Ces améliorations significatives dans le groupe exercice versus contrôle ont été maintenues à 3 et 6 mois à l’arrêt du programme.

Conclusion des auteurs : la marche nordique est simple, facile et efficace chez les patients atteints de BPCO. Cette pratique favorise en outre l’augmentation de l’activité physique quotidienne à long terme.


Commentaires
Un RCT, un effectif conséquent, des p values remarquables, mais une démarche peu pertinente: il manque un bras.
Ces résultats auraient été plus pertinents avec l’ajout d’un troisième groupe qui aurait suivi un programme d’entraînement à l’effort classique.
Cette étude nous montre que la marche nordique a un effet bénéfique dans la prise en charge des patients mais ne nous informe pas des effets de cette activité par rapport à une prise en charge classique.
Ces résultats ne nous permettent donc pas de remplacer les activités habituelles composant l’entraînement à l’effort (marche, cycloergomètre, stepper) mais plutôt de les compléter, afin de personnaliser au mieux la prise en charge.
Revenir en haut Aller en bas
 
Activité physique dans la BPCO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Activité physique et rechutes de SEP! (pas de rapport!)
» association d'ass mat et activités dans un local
» beaucoup d'activités dans le ciel de l'aisne
» ACTIVITE PHYSIQUE
» trouver le confort physique dans la posture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maladies Respiratoires Bpco Emphysème :: Les membres :: documentations sur la bpco :: réhabilitation :: kiné réhabilitation, revalidante-
Sauter vers: