Maladies Respiratoires Bpco Emphysème



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» me voici à mon tour
Dim 17 Juil - 18:57 par jean59

» Presentation
Sam 16 Juil - 20:03 par jean59

» Et la famille ?
Ven 15 Juil - 21:23 par jean59

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:08 par Libilule

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:01 par Libilule

» saturation en O2 dans gaz du sang de 92%
Mar 5 Juil - 15:29 par valck

» Résulta scanner
Lun 27 Juin - 3:55 par Pirs36

» oxygenotherapie
Sam 25 Juin - 6:51 par Randrianantenaina PAul

» medicament
Mar 7 Juin - 3:10 par maminou66

l amitié

bonjour invité

bonne lecture a vous tous

         invité

           

Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier
bpco

Partagez | 
 

 Séquestration pulmonaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Séquestration pulmonaire    Ven 15 Juil - 10:51

Séquestration pulmonaire : Définition

De façon générale la séquestration est le terme désignant la formation d'un séquestre c'est-à-dire la partie d'un organe ou, si l'on préfère d'un morceau mort (nécrosé dévitalisé) d'organe que l'on appelle le séquestre, formation associée à son emprisonnement. En ce qui concerne le poumon la séquestration de cet organe se caractérise par une vascularisation (irrigation sanguine) anormale touchant tout ou partie de cet organe.
La séquestrectomie (en anglais sequestrectomy) consiste à retirer (ablation) un séquestre.


Le terme séquestration splénique est utilisée pour caractériser l'hypersplénisme c'est-à-dire un sang vide, une moelle osseuse pleine et la rate augmentée.


On distingue deux types de séquestration pulmonaire :


  • Intralobaire de Huber et Muller. Elles sont incluses dans le tissu pulmonaire de soutien proprement dit c'est-à-dire le parenchyme pulmonaire. Habituellement le tissu pulmonaire est recouvert et protéger par une membrane pleurale : la plèvre pulmonaire. Au cours de cette pathologie ce type de séquestration pulmonaire ne possède pas de revêtement pleural propre.
  • Extralobaire mis en évidence par Rokitansky et Rektorzick en 1871. Ce type de séquestration pulmonaire est complètement isolé du poumon.
On constate que la vascularisation, au cours de cette affection, se fait par une artère provenant directement de l'aorte qui est l'artère la plus grosse de l'organisme ou par l'une de ses collatérales c'est-à-dire une branche naissant de l'aorte et dont le trajet est presque parallèle à celle-ci. À ceci s'associe la formation de kystes apparaissant dans le territoire en question, territoire isolé de la petite circulation et du tissu bronchique c'est-à-dire du tissu permettant les échanges gazeux (circulation-sanguine-oxygène-gaz carbonique-circulation sanguine).

Ce type de pathologie, le plus souvent latente, ne se révèle qu'après la survenue d'une infection des kystes bronchiques.
Revenir en haut Aller en bas
 
Séquestration pulmonaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Séquestration pulmonaire
» [QB] Capacité pulmonaire.
» [résolu]métastase pulmonaire(lacher de ballon)
» La fibrose pulmonaire idiopathique
» Hypertension arterielle pulmonaire (HTAP)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maladies Respiratoires Bpco Emphysème :: Les membres :: documentations sur la bpco :: documentation BPCO , emphyseme :: BPCO (insuffisance respiratoire,emphyséme,asthme-
Sauter vers: