Maladies Respiratoires Bpco Emphysème



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» me voici à mon tour
Dim 17 Juil - 18:57 par jean59

» Presentation
Sam 16 Juil - 20:03 par jean59

» Et la famille ?
Ven 15 Juil - 21:23 par jean59

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:08 par Libilule

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:01 par Libilule

» saturation en O2 dans gaz du sang de 92%
Mar 5 Juil - 15:29 par valck

» Résulta scanner
Lun 27 Juin - 3:55 par Pirs36

» oxygenotherapie
Sam 25 Juin - 6:51 par Randrianantenaina PAul

» medicament
Mar 7 Juin - 3:10 par maminou66

l amitié

bonjour invité

bonne lecture a vous tous

         invité

           

Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier
bpco

Partagez | 
 

 tabagisme passif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lebarde
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Messages : 9
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: tabagisme passif   Mar 30 Nov - 4:57





Les risques sanitaires du tabagisme passif n’ont été identifiés que dans le courant des années 70 du 20ème siècle. Depuis cette époque, une pléiade d’études épidémiologiques ont été réalisées dans le monde (principalement dans les pays développés) pour tenter de mesurer cette pollution dans les espaces clos et surtout d’évaluer ses conséquences sur la santé des sujets qui y sont exposés. On en conçoit aisément les difficultés méthodologiques ne serait-ce qu’en évoquant l’imprécision des données dont on dispose sur l’exposition à la fumée de cigarette au travail et surtout à domicile et les multiples facteurs de confusion qui rendent parfois acrobatique l’attribution d’une pathologie à un facteur de risque aussi ubiquitaire. Par exemple il peut être très délicat (pour ne pas dire impossible) de distinguer chez des enfants de pays pauvres ce qui revient dans leur pathologie pulmonaire aux cigarette fumées par leurs parents à domicile et ce qui est dû aux fumées de cuisine ou de chauffage.
L’impact sanitaire positif des législations anti-tabac


Malgré ces obstacles, les organismes sanitaires internationaux et nationaux ont, sur les bases des données recueillies, favorisé la mise en œuvre de lois restreignant ou prohibant le tabagisme dans les lieux publics. De telles législations sont maintenant opérationnelles dans un grand nombre de pays développés, 17 pour les plus restrictives selon l’OMS. L’impact favorable de ces réglementations sur la santé publique n’est évaluable que depuis quelques années. Les premières études ont déjà pu démontrer que cette prohibition partielle avait des effets favorables très rapides sur la morbidité cardiovasculaire des non fumeurs et les pathologies respiratoires notamment chez l’enfant.
Forts de ces premiers résultats encourageants, une équipe internationale d’épidémiologistes s’est lancé dans un travail sisyphéen : évaluer, à l’échelle planétaire, les conséquences sanitaires du tabagisme passif.
1 % de la mortalité mondiale


Leur étude extrêmement fouillée repose sur l’analyse des données disponibles sur l’exposition au tabagisme passif et sur l’incidence de diverses pathologies chez les sujets exposés et non exposés provenant de 192 pays. La méthodologie complexe de ce travail est exposée sur plus de 3 pages en petits caractères du Lancet et ne peut être résumée (et critiquée) ici. Les biais inhérents à ce type de travail sont bien sûr multiples comme on l’a vu plus haut. Cependant, avec ces réserves, il est intéressant d’en présenter les principaux résultats qui peuvent servir de bases de réflexion pour envisager de nouvelles mesures de protection de la population non fumeuse.
- Mattias Oberg et coll. évaluent la population concernée en 2004 dans le monde par le tabagisme passif à 40 % des enfants, 33 % des hommes non fumeurs et 35 % des femmes ne fumant pas soit plus que le nombre de fumeurs lui-même estimé à au moins un milliard.
- Ce tabagisme passif serait responsable de 603 000 décès par an soit 1 % de la mortalité mondiale. Ces morts se répartiraient en 379 000 par cardiopathies ischémiques, 165 000 par infections respiratoires basses, 36 900 par asthme et 21 400 par cancers du poumon. 47 % de ces décès surviendraient chez des femmes, 28 % chez des enfants et 26 % chez des hommes.
- Le tabagisme passif serait en cause dans 10,9 millions d’années de vies perdues corrigées du facteur d’invalidité (DALYs pour Disability Adjusted Life Years) par an. Ces DALYs concerneraient dans 61 % des cas des enfants et les pathologies les plus représentées seraient les infections respiratoires basses chez l’enfant (5 900 000), les cardiopathies ischémiques chez l’adulte (2 836 000), l’asthme chez l’adulte (1 246 000) et l’enfant (651 000).
Les femmes et les enfants d’abord


Même si ces chiffres, et leur précision apparente, sont critiquables (et ne manqueront pas de l’être par les tabaco-sceptiques) ils permettent de mettre en évidence plusieurs phénomènes souvent négligés lorsque l’on évoque le tabagisme passif :
- Les femmes et les enfants sont les premières victimes.
- L’impact du tabagisme passif est nettement plus important dans les pays pauvres puisqu’ils concentrent l’essentiel de la mortalité par infections respiratoires et asthme qui sont efficacement pris en charge dans les pays développés.
- Le domicile, est l’un des lieux où la fumée de cigarette est la plus nocive en particulier pour les enfants.
Revenir en haut Aller en bas
crystaljacq
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Féminin Messages : 84
Localisation : Courtrai..Belgique
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: tabagisme passif   Mar 30 Nov - 23:25

le tabagisme reste la première cause mais elle n est pas seule en cause..on oublie aussi que les produits nocifs sur les champs, certaines maladies comme la tuberculose a laissé des traces..l asthme ...enfin les usines et les particules...c est un ensemble de choses qui font que nous malades ,le sommes encore plus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tabagisme passif   Mer 1 Déc - 1:12

je suis tout a fais d accord avec toi, pour mon cas on ma mis cette maladie sur le dos pour le tabac , ok je suis d accord , mais il y a les 23 ans d usine , ou il y a 30 ans, nous etions pas équiper, pour tirer la lessive, pas de masque, je tirais le destop(soude caustique) nous diffusions chaque bombes d aerosols( wizard,huile 3 en un ) enfin tous ce qui est produit d entretien , qui passait sur la chaine une a une , il y avait en face un pauvre formicat, et ca nous revenais tous dans la figure
des fois faut pas chercher !!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
mady
Chat alors : un petit nouveau
Chat alors : un petit nouveau


Messages : 16
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: tabagisme passif   Mer 1 Déc - 3:44

bonjour le tabaggisme passif je lai vecu et le vis encore car je suis aide a domicile et parfois mes clients fument alosr que dire les gens sont chez eux jarrive a faire ouvrir la fenetre mais ce nes pa facile je tente de le dire am mes collegues qui fument mais bon tant que les gens ne st pa sous le masque bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: tabagisme passif   Aujourd'hui à 3:36

Revenir en haut Aller en bas
 
tabagisme passif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sarah Lys
» Le Tabagisme chez les jeunes
» Le passif dans vos langues construites
» SUJET: LA LUTTE CONTRE LE TABAGISME EST UNE PRIORITÉ DE SANTE PUBLIQUE
» passif et infinitif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maladies Respiratoires Bpco Emphysème :: Les membres :: documentations sur la bpco :: documentation BPCO , emphyseme :: BPCO (insuffisance respiratoire,emphyséme,asthme-
Sauter vers: