Maladies Respiratoires Bpco Emphysème



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Aucune prise en charge par la CPAM et l'aah
Ven 11 Mai - 6:57 par Joel

» Presentation
Mer 2 Mai - 19:21 par michel bon

» Bpco niv.4
Mar 17 Oct - 21:09 par delam

» Et la famille ?
Sam 1 Juil - 19:36 par jean59

» me voici à mon tour
Dim 17 Juil - 18:57 par jean59

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:08 par Libilule

» Séquestration pulmonaire
Ven 8 Juil - 10:01 par Libilule

» saturation en O2 dans gaz du sang de 92%
Mar 5 Juil - 15:29 par valck

» Résulta scanner
Lun 27 Juin - 3:55 par Pirs36

l amitié

bonjour invité

bonne lecture a vous tous

         invité

           

Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
bpco

Partagez | 
 

 pollution et santé(la polution en question)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: pollution et santé(la polution en question)   Mar 28 Juin - 0:58

Pollution et santé




Pollution atmosphérique, des sols, de l’eau… Notre environnement serait en danger. Mais quelle est l’ampleur de la menace, les conséquences sur notre santé et les moyens d’y remédier





Fortes chaleurs, important trafic automobile… l’air devient parfois irrespirable. A l’extérieur mais aussi à la maison, la pollution menace nos poumons.

Alerte aux pics de pollution
L'apparition de pics de pollution doit inciter les personnes sensibles à respecter certaines précautions. Mais lorsque le seuil d'alerte est dépassé, c'est toute la population qu'il faut engager à la prudence.


L'arrêté inter préfectoral d'avril 1994 a mis en place une procédure d'alerte et d'information du public en cas d'épisode de pollution atmosphérique par trois types de polluants : dioxyde d'azote, ozone et dioxyde de soufre. Trois seuils d'alerte ont été retenus, en fonction des concentrations de ces substances (consulter les seuils des différents polluants) :
- Le premier seuil impose l'information des services administratifs et techniques ;
- Le deuxième seuil donne lieu à une information de la population, avec des recommandations particulières pour les personnes les plus fragiles ;
- Le troisième seuil est un niveau d'alerte, qui conduit à la mise en place de mesures particulières, comme la circulation alternée, et à des messages de prudence pour l'ensemble de la population.

Les personnes sensibles doivent éviter les efforts

Les personnes âgées, les petits enfants, les insuffisants respiratoires, les sujets souffrant d'asthme, d'allergie ou de toute autre pathologie respiratoire chronique sont les plus sensibles à la pollution atmosphérique.
Dès le deuxième seuil (information), il est conseillé à ces personnes d'éviter de réaliser des efforts physiques intenses et prolongés à l'extérieur. En revanche, il n'y a pas lieu de restreindre leurs sorties. Il est donc hors de question d'empêcher les enfants d'aller à la piscine ou de jouer dans le bac à sable.
En revanche à partir du troisième seuil (alerte), les activités à l'extérieur doivent être limitées pour les sujets les plus gênés par la pollution. Par ailleurs, pendant ces périodes de pollution, une adaptation des traitements peut être nécessaire, notamment pour les patients asthmatiques ou insuffisants respiratoires, qui sont parfois exposés à une augmentation de leurs symptômes.

Le jogging matinal

Si le seuil d'alerte est dépassé, il est recommandé aux sujets sensibles d'éviter de sortir aux heures chaudes. Toute pratique sportive intensive est, par ailleurs, déconseillée, même aux personnes les plus en forme.
L'effort s'accompagne en effet d'une augmentation de la fréquence respiratoire et d'une inhalation plus importante de substances polluantes, qui vont pénétrer au plus profond des poumons. Les adeptes du jogging doivent ainsi s'efforcer de courir de bonne heure le matin, les concentration d'ozone ayant tendance à augmenter au cours de la journée. Les personnes ayant en charge des enfants, dans les colonies de vacances notamment, doivent limiter les activités sportives et jeux de plein air aux seules matinées.

N'ouvrez pas les fenêtres

Quelques conseils valent aussi pour l'ensemble de la population. Ainsi il est évident qu'associer d'autres toxiques à la pollution atmosphérique ne peut qu'amplifier les conséquences néfastes pour la santé. Cela vaut pour le tabac, bien sûr, mais aussi pour les solvants et autres substances contenues dans de nombreux produits d'entretien ou de bricolage. Par ailleurs il est préférable d'aérer les pièces la nuit ou au petit matin, plutôt que dans la journée, ce qui est logique également pour rafraîchir les habitations.
Enfin, en cas d'apparition de symptômes d'irritation (conjonctivite, toux, picotements dans la gorge...) ou d'aggravation d'une affection respiratoire existante, il est recommandé de consulter son médecin traitant.


Dernière édition par marie45310 le Mar 28 Juin - 1:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: pollution et santé(la polution en question)   Mar 28 Juin - 1:10

j'ai essayé d'habiter dans mon frigo, mais maintenant j'ai des courbatures. faut que j'en troouve un plus grand.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: pollution et santé(la polution en question)   Mar 28 Juin - 1:12

Le jogging matinal :cheers: pas de problème, j'en fait jamais ni le matin, ni le soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: pollution et santé(la polution en question)   Mar 28 Juin - 1:20

GNOURF a écrit:
j'ai essayé d'habiter dans mon frigo, mais maintenant j'ai des courbatures. faut que j'en troouve un plus grand.
moi jy met la tete dedans
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: pollution et santé(la polution en question)   Mer 29 Juin - 5:22

Très pénibles les pics de pollution l'été! le pire moment pour moi car cela aggrave mon insuff respi et me colle des problemes d'irritation du larynx et des cordes vocales du coup paf : aphone total - En plus on est mal fouttu toute la journée et très fatigué et l'on doit prendre plus de médicaments que d'habitude bref pas la joie.
Il se trouve que je suis très allergique à l'ozone ce qui n'arrange rien. rien a faire - juste réduire les efforts au max et attendre patiement la baisse des température et la venue de l'automne. bien prendre ses antihistaminique et faire des aérosols fréquents pour bien limiter la réaction allergique et éviter l'exacerbation.
suivre l'évolution de la pollution au jour le jour sur http://www.prevair.org/fr/prevision_o3.php
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pollution et santé(la polution en question)   

Revenir en haut Aller en bas
 
pollution et santé(la polution en question)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Où il est question de complémentaire santé,,,
» Droit de la santé
» Débat programmé :L'homme et la pollution
» Livre : Pollution lumineuse
» Composition du second trimestre:la pollution Niveau:4am

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maladies Respiratoires Bpco Emphysème :: Les membres :: documentations sur la bpco :: documentation soins débat :: soins, conseils, medicaments-
Sauter vers: